Projets 2014-2015

Projets 2014-2015

Ces nouveaux projets seront développés au cours de cette nouvelle année :

  • Interopérabilité Web. L’évolution des technologies web rend délicat le portage des sites sur les différents appareils et navigateurs utilisés. La multiplication des technologies au sein du département, avec l’arrivée des TNI, tablettes et les différents navigateurs implique un travail spécifique pour permettre aux ressources pédagogiques hébergées sur Petit-Bazar d’être lisibles dans ces différentes configurations.
  • Streaming Mésange. Le projet du même nom avait rencontré son public lors des premiers tests voici deux ans. L’évolution des techniques et des services permet aujourd’hui de proposer ce genre de dispositif pédagogique de manière beaucoup plus simple. Le projet vise à définir une approche plus souple et pérenne.
  • Géométrie interactive EP. La configuration-classe de l’enseignement primaire intègre le logiciel Dr. Geo (site internet) qui permet de dessiner et de manipuler des formes géométriques. Le projet consiste à proposer une intégration de ce logiciel à l’apprentissage de la géométrie dans les classes primaires. Dans ce but, des applications prêtes à l’emploi et identifiées en termes d’objectifs d’apprentissage du plan d’études seront réalisées. Il s’agira de faire « jouer » les élèves avec des formes de base, des translations et symétries. La première étape consiste à créer des scenarii d’activités adaptés aux élèves de l’enseignement primaire, puis de les réaliser sous forme de fichiers téléchargeables qui lanceront l’application Dr. Geo.
  • Imprimante 3D
  • Le tableau blanc interactif. Déjà déployé dans les écoles primaires de divers pays, le TBI (Tableau Blanc Numérique) ou TNI (Tableau Numérique Interactif) fait sont entrée dans quelques classes genevoises. Les enjeux sont de taille. Il y a les aspects techniques (installation, technologies employées, ergonomie générale pour l’utilisateur, etc.). Il faut également aider les enseignants à s’approprier l’outil de manière globale, ainsi que l’application dédiée à l’utilisation du TBI (OpenBoard ou Open-Sankoré), ce afin de dépasser le simple dispositif de projection et rendre ce nouveau support réellement interactif. La question des pratiques pédagogiques reste également essentielle : comment intégrer ce remplaçant du tableau noir sans perdre de vue la nécessité d’un enseignement centré sur l’élève ?
  • Kiwix est un logiciel libre, développé par Wikimedia CH, permettant de consulter des contenus issus du Web en étant hors-ligne. Il permet notamment de rendre accessible le contenu de Wikipédia, petites illustrations comprises, en permanence aux personnes ou institutions n’ayant pas d’accès à Internet, que ce soit à titre permanent ou temporaire. Kiwix peut être déployé sur un support local (disque dur, clef USB, DVD) ou sur un réseau local (intranet, wifi, plug computer), donnant ainsi accès à des ressources spécifiques du Web et uniquement celles-là.
  • Robotique. Ce projet est déjà en cours au sein de l’enseignement primaire et postobligatoire. Cette année, il est envisagé une initiation des élèves du CO à la programmation de robots, ainsi que la production de scenarii pédagogiques exploitables en milieu scolaire.
  • Bioscope est un laboratoire public consacré aux sciences de la vie et aux sciences biomédicales de l’UNIGE. Il se destine aux élèves des écoles, ainsi qu’au grand public. Il est notamment doté d’un laboratoire pédagogique qui donne la possibilité de développer de nouvelles formes d’enseignement des sciences, de les tester, de les évaluer empiriquement et de les diffuser globalement. Entre autres, les écoliers et le grand public sont invités à participer – pour la première fois – à un véritable projet de recherche, celui d’établir un inventaire génétique de la biodiversité du canton. Il mêle de manière novatrice des relevés de terrain, des applications pour smartphone, ainsi que des analyses de « codes-barres ADN ».
  • Cursus en ligne (e-learning) pour le Collège pour Adulte (COPAD). Face aux programmes chargés et à la faible dotation horaire pour les couvrir, face au besoin grandissant de renforcer l’autonomie des élèves, s’impose l’accroissement du travail hors cours. Dans le cadre d’une réflexion stratégique globale autour des perspectives d’évolution offertes par les nouvelles technologies de la communication et de l’information, le COPAD souhaite étayer la consultation auprès des enseignants en évaluant les enjeux des MITIC sur le futur de l’enseignement. Le présent projet (pilote) vise à jeter les bases du développement du site pédagogique existant par de nouveaux services et d’en évaluer les perspectives, les impacts, ainsi que les coûts et bénéfices.
  • Go-Lab, laboratoires en ligne (PO). Graasp est une plate-forme web développée par l’EPFL (graasp.epfl.ch) qui a fait l’objet d’un projet prospectif réalisé l’année passée. Le projet Go-Lab à pour objectif de tester la pertinence de la plate-forme en ligne Graasp comme outil de collecte d’information digitale et de repository. Il permettra également de tester les composantes de GoLab (laboratoires réels et virtuels) pour l’enseignement scientifique et de développer des ressources numérique.
  • Netquiz Web est une application Web (logiciel libre), multiutilisateur qui permet de composer facilement, sans programmation, directement depuis un navigateur Internet, des quiz multimédias (14 types de questions) et de les publier sur le Web d’un simple clic (serveur personnel ou serveur SEM).
2015-09-01T10:22:32+00:00
République et canton de Genève | DIP connexion