Différenciation

Différenciation

Cette séquence illustre les possibilités de différenciation offertes par les outils numériques. Le premier niveau se situe dans le choix de la difficulté de l’exercice proposé à l’élève par l’enseignant-e. Ensuite, l’autocorrection instantanée permet à chaque élève de terminer l’activité, quelque soit le nombre d’essais-erreurs nécessaires. On voit dans la première partie de la séquence que la tentation de procéder par essai-erreur existe effectivement pour les élèves ayant plus de difficulté.  On peut toutefois raisonnablement supposer qu’après avoir effectué l’exercice un certain nombre de fois, chaque élève intègre les notions travaillées dans l’activité.

 

2014-11-24T11:12:41+00:00
République et canton de Genève | DIP connexion