Projection Enseignez à vivre, Edgar Morin ou l’éducation innovante

Le SEM offre trente invitations aux enseignant.e.s de tous degrés à l’avant-première publique du film ENSEIGNEZ A VIVRE, Edgar Morin et l’éducation innovante (Abraham Ségal, 2018, France 1h30)

le mercredi 13 juin à 20:00 aux Cinémas du Grütli (16, rue du Général-Dufour, 1205 Genève)

Les invitations (une par personne, exclusivement pour les enseignant-e-s du DFJ) sont à réserver par courriel auprès de marc.houvet@edu.ge.ch .

La projection sera suivie d’une discussion portant sur comment innover dans l’enseignement avec Catherine Blaya, directrice du LASALE (Laboratoire pour l’Accrochage Scolaire et les Alliances Educatives).

 

Comment faire en sorte que pédagogie rime avec plaisir de transmettre ? Comment des jeunes exclus du système éducatif, des « décrocheurs », peuvent-ils devenir des êtres créatifs, désireux d’apprendre ? Comment un lycée ou un collège peut-il constituer un lieu où liberté se conjugue avec responsabilité, où l’acquisition de savoirs va de pair avec l’apprentissage de la vie en société ? Edgar Morin et le réalisateur Abraham Ségal trouvent des réponses concrètes en découvrant des expériences vivifiantes, en allant au contact des élèves et des équipes éducatives. Enseignez à vivre ! met en perspective les idées d’Edgar Morin sur une autre éducation possible et des pratiques innovantes dans cinq établissements publics : la créativité et la vitalité des jeunes font écho à la pensée complexe et généreuse du philosophe.

 

Informations et dossier de presse sur le site du distributeur

Projection film PRIMAIRE

L’école inclusive a désormais son film de fiction, Primaire. « Zéro de conduite »*, ce cycle de films initié par le SEM et les Cinémas du Grütli vous en propose une projection unique

le mercredi 18 avril 2018 à 20:00 aux Cinémas du Grütli (16, rue Général-Dufour

Comment obtenir une invitation ?

Les invitations (une par personne, exclusivement pour les enseignant-e-s du DIP) sont à réserver par courriel auprès de marc.houvet(at)edu.ge.ch .

Pour prolonger cette soirée exceptionnelle, la projection sera suivie d’une discussion avec Monsieur Nicolas Bindschedler, chargé de la mise en place dans l’enseignement obligatoire genevois du concept de pédagogie spécialisée (concept inclusif).

Une chronique sociale et romanesque

Florence a toujours foi en l’école républicaine, laïque, gratuite et obligatoire. En ce sens, elle se donne à fond pour épauler ses élèves allophones et intégrer dans sa classe une pré-ado autiste. Alors démêler des causes considérées comme perdues par les autres, coordonner le spectacle de fin d’année, Florence est sur tous les fronts. Somme toute, un portrait poignant d’une prof’ qui tente de penser à autre chose qu’à l’école. Pour bien faire, la cinéaste a passé deux ans dans des classes afin de s’approcher au mieux des réalités de l’école. De plus, elle aura par ailleurs été conseillée par des professeures des écoles qui ont également coaché l’institutrice incarnée par la sublime Sara Forestier. Outre la dimension collective et rituelle de l’école bien restituée, un souffle romanesque traverse ce récit initiatique.

Bande-annonce, dossier de presse sur le site du distributeur

2 films TAHRIR, PLACE LA LIBERATION + LE FOND DE L’AIR EST ROUGE

Libération, être libre. Dans le cadre du Festival Histoire et Cité*, le SEM Formation offre 30 places aux enseignants à chacune de ces deux projections :

TAHRIR, PLACE DE LA LIBERATION, le mercredi 21 mars 2018 à 20:30, Cinerama Empire

LE FOND DE L’AIR EST ROUGE, le samedi 24 mars 2018 à 9:30, Auditorium Arditi

Les invitations (une par personne, exclusivement pour les enseignants du DIP) sont à réserver auprès de marc.houvet@edu.ge.ch

Présentation des deux films

TAHRIR, PLACE DE LA LIBERATION (Stefano Savona, 2011, FR/IT, 91′, vo st fr.)

Le 11 février 2011, le peuple du Caire renverse le président Moubarak. La caméra de Savona saisit le pouls d’un mouvement de libération dans toute sa complexité et sa force. Puis un débat avec Stefano Savona (réalisateur) et Pénélope Bortoluzzi (productrice). https://histoire-cite.ch/programme/tahrir-place-de-la-liberation/

LE FOND DE L’AIR EST ROUGE (Chris Marker, 1977, FR, 180′, vo fr.)

Ce film culte montre l’insoumission de la décennie 1967-1977 face aux loups de tous les pouvoirs. En Chine, au Chili, à Cuba, au Vietnam, en Tchécoslovaquie, en Bolivie, en France, aux USA, au Japon . En un montage virtuose, Chris Marker tire le bilan de ces années d’utopie. Ensuite se tiendra un débat avec Dork Zabunyan (maître de conférences en études cinématographiques, Université de Lille 3). https://histoire-cite.ch/programme/le-fond-de-lair-est-rouge/

 

*La Maison de l’Histoire de l’Université de Genève propose du 21 au 24 mars la troisième édition de son Festival Histoire et Cité. Avec débats, librairie, cinéma, arts vivants, expos. Chercheurs, journalistes et artistes réfléchiront à ce qu »être libre » signifie, par le passé comme au présent. https://histoire-cite.ch/le-festival/

Projection du film Jusqu’à la garde

Les cinémas Les Scala et Agora-Films offrent 150 places aux enseignant-e-s de tous degrés pour la projection du film Jusqu’à la garde de Xavier Legrand, (2018, France). Celle-ci aura lieu le

mercredi 24 janvier 2018 à 13:30 aux cinémas Les Scala (23, rue Eaux-Vives)Affiche-Jusqu-a-ala-garde

Elle sera suivie d’un débat avec Mesdames Luiza Vasconcelos et Geraldine Brown du Bureau de la promotion de l’égalité entre femmes et hommes et de prévention des violences domestiques.

Les invitations (une par personne, exclusivement pour les enseignant-e-s du DIP) sont à réserver par retour de courriel auprès de marc.houvet@edu.ge.ch

La première scène du film précise d’emblée l’enjeu du film : la garde d’un garçon de douze ans par l’un de ses parents en instance de divorce. Devant l’absence de preuves tangibles de faits de violence reprochés au père par son fils et sa future ex-épouse, la juge décide d’accorder le bénéfice du doute et la garde alternée de Julien par ses deux géniteurs. Le spectateur n’aura dès lors de cesse de déceler le moindre signe dans le comportement du père qui valide ou dément la décision de la juge. Un suspense psychologique percutant, des acteurs plus que convaincants, notamment le jeune Thomas Gioria, ce film qui dissèque sobrement les mécanismes mortifères de la possession patriarcale a remporté deux Lions d’Argent à Venise en 2017, Prix de la mise en scène et meileur premier film.

Bande-annonce et dossier de presse sur le site d’Agora-Films

Projection film GOOD WILL HUNTING

Will Hunting est trop: trop intelligent, trop perspicace, trop séducteur, trop bagarreur. Forcément inadapté, il est le candidat idéal pour passer à «Zéro de conduite»*, ce cycle de film initié par le service écoles-médias et les Cinémas du Grütli. Une projection de Good Will Hunting (en version originale sous-titrée) aura donc lieu
le jeudi 30 novembre à 20h,Will-Hunting_af
au cinémas du Grütli
(rue du Général Dufour 16).
A cette occasion, le SEM et les Cinémas du Grütli offrent 30 places aux enseignant·e·s du DIP.
Porté par un beau casting – Matt Damon, Ben Affleck (également co-scénaristes), Robin Williams, Minnie Driver – ce film réalisé par Gus Van Sant raconte l’histoire Will, orphelin post-ado qui vit seul. Il étanche ses frustrations en éclusant des bières dans les bars avec quelques potes et nourrit son intelligence en lisant Nietzsche et des livres de mathématiques. Sa chance: travailler comme balayeur au célèbre Massachusetts Institute of Technology et se faire repérer par un professeur. Mais rien ne sera simple pour Will, capable de fulgurances aussi bien avec son cerveau qu’avec ses poings.
Gus Van Sant traduit avec sincérité et le sens du détail, les peurs, les révoltes et les aspirations contradictoires d’un jeune dit à haut potentiel intellectuel.
La projection sera suivie par une discussion sur les nombreuses questions que soulève ce film.
Les invitations (une par personne, exclusivement pour les enseignant·e·s du DIP) sont à réserver par courriel auprès de Marc Houvet:  marc.houvet@edu.ge.ch.
En savoir plus:
  • Présentation de la rétrospective consacrée à Gus Van Sant sur le site des Cinémas du Grütli
  • Bande-annonce avec sous-titres en français

 

Projection du film L’Extraordinaire week-end de la famille Moll

Le SEM Formation et Outside the box offrent 100 places aux enseignant-e-s de tous degrés lors de l’avant-première du film L’Extraordinaire week-end de la Famille Moll (2017, Suisse, 90′). Celle-ci aura lieu le

mercredi 22 novembre 2017 à 14:00 en l’aula du Centre de Geisendorf (58, rue de Lyon)Affiche-Famille-Moll

Les invitations (une par personne, exclusivement pour les enseignant-e-s du DIP) sont à réserver par retour de courriel auprès de marc.houvet@edu.ge.ch

Cette projection sera suivie d’une discussion avec le distributeur du film, Thierry Spicher.

Créé en 1952 par Edith Oppenheim‐Jonas, le personnage de Papa Moll est le héros, à ce jour, de 29
albums de bandes dessinées, autrement dit l’un des personnages de fiction les plus célèbres en Suisse alémanique. En décembre 2017 sortira dans les cinémas suisses la première adaptation au grand écran de Papa Moll. rendue possible par les producteurs des films Heidi et L’Ordre divin.

Des projections scolaires seront possibles dès fin novembre.

Pour visionner la bande-annonce, cliquer ici

Projection du film Les Grands esprits

Dans le cadre du cycle Zéro de conduite, les Cinémas du Grütli et le SEM Formation offrent 30 places aux enseignant-e-s de tous degrés lors de la projection inédite en Suisse du film Les Grands esprits (2017, France, 106′). Celle-ci aura lieu le

mercredi 8 novembre 2017 à 20:00 aux Cinémas du Grütli (16, rue Général-Dufour)LES GRANDS ESPRITS_DEF1_HD

Les invitations (une par personne, exclusivement pour les enseignant-e-s du DIP) sont à réserver par retour de courriel auprès de marc.houvet@edu.ge.ch

Cette projection sera suivie d’une discussion avec Olivier Ayache-Vidal, le réalisateur du film, et Alain Muller, formateur pour les enseignant-e-s du secondaire UNIGE. La discussion portera sur l’approche immersive du réalisateur et donc très documentée de la vie scolaire dans un collège (classe de 4e, soit la 10e du Cycle)  de la banlieue parisienne ainsi que du défi de concilier autorité et recherche d’une pédagogie alternative.

Pour François Foucault (Denis Podalydès), un quadra professeur agrégé, c’est le choc. Lui qui enseignait les lettres au prestigieux lycée Henri IV à Paris se retrouve à donner le cours de français à des élèves de 13/14 ans du collège Barbara en banlieue, classé REP+. Une plongée dans le réel qui va remettre en question ses certitudes et l’obliger à revoir ses fondamentaux pour réinventer une pédagogique qui donne le goût d’apprendre au public scolaire le plus difficile, celui des adolescents.

Bande-annonce et dossier de presse sur le site du distributeur français

Infos sur le site des Cinémas du Grütli

Projection du film Avant la fin de l’été

Les Cinémas du Grütli et le SEM Formation offrent 20 places aux enseignant-e-s de tous degrés lors de l’avant-première du film Avant la fin de l’été (2017, France/Suisse, 80′). Celle-ci aura lieu leshellac-avant-la-fin-de-lete-affiche-2079

mercredi 1er novembre 2017 à 19:00 aux Cinémas du Grütli (16, rue Général-Dufour)

Les invitations (une par personne, exclusivement pour les enseignant-e-s du DIP) sont à réserver par retour de courriel auprès de marc.houvet@edu.ge.ch

Cette projection sera suivie d’une discussion avec la réalisatrice du film, Maryam Goormaghtigh.

Après cinq ans d’études à Paris, Arash ne s’est pas fait à la vie française et décide de retourner dans son pays natal, l’Iran. Ses deux compagnons d’exil espèrent le faire changer d’avis en l’entraînant dans un dernier voyage estival sur les routes du Sud de la France. Pour son premier film, Maryam Goormaghtigh,  Franco-Genevoise d’origine belge et iranienne, a choisi la forme d’un road-movie qui serpente entre la mélancolie du déracinement et l’autodérision, stade suprême de l’élégance de ces trois jeunes Iraniens. Un comédie semi-documentaire toute en délicatesse et au charme fou.

Bande-annonce et dossier de presse sur le site du distributeur suisse, Sister-Distribution

Projection LE CUIRASSE POTEMKINE

195130Les Cinémas du Grütli, Ecole&Culture et le SEM Formation offrent 100 places aux enseignant-e-s de tous degrés pour la projection du film Le Cuirassé Potemkine, de Sergueï M. Eisenstein (1927, URSS, 75′). Celle-ci aura lieu le

jeudi 5 octobre 2017 à 20:30 aux Cinémas du Grütli (16, rue Général-Dufour)

Les invitations (une par personne, exclusivement pour les enseignant-e-s du DIP) sont à réserver par retour de courriel auprès de marc.houvet@edu.ge.ch

Projection accompagnée au piano par Jean-Yves Poupin.

Cette projection sera accompagnée d’une présentation du film et du cycle « Révoltes et Révolutions », neuf films importants qui se sont penchés sur des révoltes et processus révolutionnaires qui ont ébranlé le monde.*

Dans la rade d’Odessa, le drapeau rouge est hissé pour soutenir la révolte des marins du Potemkine. L’armée tsariste tire sur la foule. L’évènement qui déclencha un mouvement révolutionnaire dans la Russie de 1905 est exalté avec un art sublime et pionnier du montage. Hymne au combat collectif, au peuple comme héros de l’Histoire en marche,  ce chef d’oeuvre du cinéma mondial revêt à lui tout seul une révolution formelle.

Excellent dossier pédagogique sur le site du réseau canopé (ressources numériques pour les enseignant-e-s en France)

*Avec comme fil rouge, l’anniversaire de la révolution soviétique de 1917 et les mouvements de révoltes sociales des années 1967 et 68, les Cinémas du Grütli, Ecole&Culture et le SEM Formation invitent les enseignant-e-s  à neuf projections publiques du 5 octobre 2017 au 8 mai 2018 autour de la thématique des Révoltes et Révolutions. Sur réservation, les classes (secondaire I et II) peuvent assister à ces projections publiques ou demander des projections scolaires en matinée (dans des dates proches de celle de la projection publique et à partir de 40 élèves) . Plus d’informations au sujet de ce cycle de neuf films sur le site des cinémas du Grütli

Projection Le Jeune Karl Marx

Les cinémas Les Scala et Agora-Films offrent 100 places aux enseignant-e-s de tous degrés pour la projection du film Le Jeune Karl Marx, de Raoul Peck (2017, France/Allemagne, 118′). Celle-ci aura lieu le

mercredi 27 septembre 2017 à 13:30 aux cinémas Les Scala (23, rue Eaux-Vives)LE JEUNE KARL-B1-vect-CHF.indd

Les invitations (une par personne, exclusivement pour les enseignant-e-s du DIP) sont à réserver par retour de courriel auprès de marc.houvet@edu.ge.ch

Le cinéaste haïtien Raoul Peck trace le portrait de Karl Marx, de 1843 à 1848, entre sa vingt-cinquième et trentième année. De son amour fervent pour Jenny, de ses départs forcés de Cologne, Paris et Bruxelles pour s’installer à Londres, de ses débats avec les autres révolutionnaires de l’époque tels Proudhon et Bakounine, de la rédaction enfièvrée du Manifeste du parti communiste avec son ami Friedrich Engels, tout est reconstitué grâce à des recherches très documentées et une mise en scène tirée au cordeau. L’effervescence des idées nouvelles et l’émergence d’un mouvement international des ouvriers et artisans de ces années 1840 sont superbement bien restituées et leur pertinence résonne toujours avec les évènements des siècles suivants.

Bande-annonce et dossier pédagogique très copieux sur le site français du film

Bande-annonce, photos et dossier de presse sur le site suisse du film

Informations horaires du film sur le site du cinéma Les Scala

République et canton de Genève | DIP connexion