Projection Captain Fantastic

Les cinémas du Grütli et le SEM Formation* offrent 30 places aux enseignant-e-s de tous degrés pour la projection du film CAPTAIN FANTASTIC, de Matt Ross. Celle-ci aura lieu le mardi 7 mars 2017 à 20:15 au cinéma du Grütli (14, rue du Général-Dufour)affiche-1-1

Les invitations (une par personne, exclusivement pour les enseignant-e-s du DIP) sont à réserver par courriel auprès de marc.houvet@edu.ge.ch .

La projection sera suivie d’une discussion avec Mical Vuataz-Staquet, co-présidente de l’Association Faire l’école en liberté-FEEL et Olivier Maulini, professeur à la Faculté de Psychologie et des Sciences de l’Education – Université de Genève. Discussion qui portera notamment sur les avantages et les limites de l’enseignement à domicile, le poids du conformisme et l’idéal des parents comme cadre normatif dans l’éducation des enfants.

Ben et Leslie ont choisi d’élever leurs six enfants d’une façon radicale, loin de la société de consommation. Dans le cadre sauvage des forêts du Nord-Ouest des Etats-Unis, Ben soumet ses enfants (la plus jeune a six ans, le plus âgé dix-sept ans) à des enseignements rigoureux basés sur l’analyse scientifique et d’intenses exercices physiques et de survie en pleine nature. La famille préfère « rendre hommage à un humaniste vivant plutôt qu’à un elfe fictif » en fêtant l’anniversaire de Noam Chomsky à la place de la Nativité. Cette utopie pédagogique est ébranlée quand les enfants sont confrontés au mode de vie très conformiste des grands-parents. Tout en ayant renoncé à toute carrière professionnelle pour vouer leur existence à leurs enfants, les parents sont-ils les meilleurs ou les pires qui soient ? La fin du « savoir absolu » épuré des scories de la société consumériste, religieuse et militariste justifie-t-elle des moyens aussi radicaux qui isolent les enfants et les mettent parfois en danger ? Cette captivant fable moderne est également un road-movie à épreuve initiatique qui soulève bien des questions sur le sens d’apprendre.

Projection du film NON ASSISTANCE

Akka Films et le SEM Formation offrent 150 places aux enseignant-e-s de tous degrés pour la projection du film NON ASSISTANCE, de Frédéric Choffat. Celle-ci aura lieu le

mercredi 22 février 2017 à 13:30 aux cinémas du Grütli (4, rue du Général-Dufour)

Les invitations (une par personne, exclusivement pour les enseignant-e-s du DIP) sont à réserver par courriel auprès de marc.houvet@edu.ge.ch .Affiche NON_ASSISTANCE_pour_web

La projection du film (durée 52 minutes) sera suivie d’une discussion avec Madame Caroline Abu Sa’Da, co-auteur du film et porte-parole de MSF-Suisse et Philippe Coeytaux, co-producteur du film avec Nicolas Wadimoff. La discussion portera sur les initiatives d’associations et de volontaires qui tentent de sauver les réfugié-e-s en péril lors de la traversée sur de frêles esquifs en Mer Méditerranée.

Le cinéaste genevois Frédéric Choffat donne à voir plusieurs initiatives citoyennes qui pallient les insuffisances de l’Union Européenne et de l’OTAN en matière d’aide aux réfugiés naufragés en Méditerranée. Au delà de la dénonciation de nombreux exemples de non assistance de la part des Etats, c’est une véritable chaîne de solidarité qui est mise en lumière, en Suisse, en France, en Italie et en Allemagne. Les témoignages de réfugiés alternent avec des actions de premier secours en pleine mer par des rafiots associatifs qui alertent des navires militaires autorisés à prendre à bord des naufragés. D’autres initiatives ont suivi comme Watch the Med, un observatoire transnational « contre les injustices meurtrières en mer » ou ALARM PHONE, une ligne directe que les réfugiés peuvent appeler à toute heure pour demander de l’aide depuis leur embarcation. Un film édifiant qui apporte des pistes de réponses à cette tragédie humaine.

Un dossier pédagogique sera transmis par e-mail sur demande. Des projections scolaires pourront avoir lieu dès la fin février (contact : marc.houvet@edu.ge.ch )

République et canton de Genève | DIP connexion