» » La Mémoire traumatique comme substrat de création II : Marceline Loridan Ivens

La Mémoire traumatique comme substrat de création II : Marceline Loridan Ivens

Posté dans : Citoyenneté, Histoire | 0

2010-3089C : La Mémoire traumatique comme substrat de création II : Marceline Loridan Ivens, un film de Véronika Janjic (2010, 93')

Dans le cadre de la Journée de la mémoire de l’holocauste et de la prévention des crimes contre l’humanité, Marceline Loridan Ivens, survivante d’Auschwitz et cinéaste, présente son film La petite prairie aux Bouleaux au Théâtre Saint-Gervais à Genève. Un entretien conduit par le journaliste David Collin et une lecture d’extraits du livre Ma vie Balagan suivent la projection du film. Cette manifestation a lieu le 27 janvier 2010 et a été organisée conjointement par la Commission Maison de la mémoire du DIP et le Théâtre Saint-Gervais. Depuis, Marceline Loridan Ivens n'a de cesse de courir les plateaux TV et radio en cachant de moins en moins le profond pessimisme qu'elle ressent quant à l'utilité de telles rencontres (voir à ce propos la matinale de France Inter du 27 janvier 2015).

Une rencontre avec l'ancien déporté et homme de théâtre Gérard Guillaumat a lieu le même jour et fait également l'objet d'une vidéo disponible ici sur ARCHIPROD.

Votre droit à l’image : informations et réclamations