La classe inversée

Sur ce site, on vous a déjà parlé plusieurs fois de la « classe inversée ». (voir par exemple cet article sur la khan Academy)
Dans la classe « inversée », on inverse les activités proposées traditionnellement en classe et à la maison: et si les élèves découvraient la théorie à la maison? Et s’ils faisaient des exercices en classe?

Comment?
Assez simplement, en fait, en proposant ses cours dans un format « vidéo » et en profitant du temps gagné en classe pour accompagner les élèves dans la résolution d’exercices.
Pourquoi?
Parce que découvrir la théorie, c’est plus « facile » et moins « interactif » que de résoudre des problèmes. C’est donc dans cette deuxième activité que l’enseignant est le plus utile!
Les élèves peuvent (presque aussi bien) profiter des explications en vidéo, chez eux. Ils y gagneront la souplesse de pouvoir adapter cette théorie à leur rythme (l’un a besoin de faire une pause? L’autre de revoir une partie de la vidéo?). En classe, ils sont aidés dans la résolution d’exercices ou dans une démarche de réflexion plus difficile et accompagnés pour mettre en place un travail collaboratif.
Si le sujet vous intéresse, si vous vous posez des questions (Par exemple: N’est-il pas dangereux de révolutionner une école qui marche (à peu près!) bien depuis plusieurs millénaires?  Pourquoi la classe inversée n’apparait qu’aujourd’hui? Comment être sûr que les élèves regardent bien la théorie à la maison? Ca ne prend pas trop de temps?), je vous encourage à vous inscrire à la formation que le SEM donne sur la classe inversée: https://edu.ge.ch/site/fc/classe-inversee/

1 réflexion au sujet de “La classe inversée

Laisser un commentaire

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.