Première Guerre mondiale

Première Guerre mondiale

"Gassed", par John Singer, 1919

Supports de cours


La Première guerre mondiale (1914-1918) : vers une guerre totale

En août 1914, une guerre débuta en Europe entre, d’un côté, les pays de la Triple Alliance (empire d’Allemagne, empire d’Autriche-Hongrie, royaume d’Italie) et, d’un autre côté, les pays de la Triple Entente (France, Royaume-Uni, empire de Russie).

Présentation PowerPoint, Collège Montesquieu Evry
Voir le PDF

Armes, Propagande, génocide arménien

Une guerre avec les civils La Première guerre mondiale donna lieu à une violence de masse. Or, cette violence de masse s’explique par une production de masse d’armes et de munitions. Dans les usines d’armement ou dans les champs, les hommes partis au front furent donc remplacés par des ouvriers des colonies et par femmes.

Présentation PowerPoint, Collège Montesquieu Evry
Voir le PDF

La violence de la guerre

C’est toute la « Grande Guerre » qui fut un massacre de masse : de 10 à 11 millions d’hommes ont été tués, plus de 6 millions sont devenus invalides (les « gueules cassées »).

Présentation PowerPoint, Collège Montesquieu Evry
Voir le PDF

Après la « Der des Ders » : une nouvelle Europe.

La Conférence de la paix aboutit à la signature du Traité de Versailles le 28 juin 1919. Elle fut dominée par les 4 grands vainqueurs : Etats-Unis (Wilson), France (Clemenceau), Royaume-Uni, Italie. Les Allemands furent contraints d’accepter le Traité : un « Diktat ». Et après...

Présentation PowerPoint, Collège Montesquieu Evry
Voir le PDF

Supports multimédia


1914, les facteurs de la Guerre

Le dessous des Cartes [arte], Décembre 2013

Le dessous des cartes étudie les causes structurelles portant en germe le premier conflit mondial : transformations de l’économie européenne, montée en puissance du pétrole par rapport au charbon, présence commerciale grandissante de l’Allemagne, hégémonie coloniale de la France et du Royaume Uni.

Les étincelles de la guerre 14 – 18

Le dessous des Cartes [arte], Décembre 2013

Le dessous des cartes s’intéresse aux facteurs conjoncturels qui ont entraîné la déflagration : l’affirmation des nationalismes, les guerres balkaniques en 1911, l’affaiblissement de l’Empire ottoman jusqu’à l’attentat de Sarajevo, les systèmes d'alliances "deux par deux" et la crise diplomatique de l’été 1914.

Apocalypse, Première Guerre mondiale

Apocalypse, série documentaire, mars 2014

La Première Guerre mondiale est racontée par Mathieu Kassovitz à travers des images colorisées, issues de fonds d'archives publics ou privés du monde entier. Le sacrifice d'une génération entière aurait-il pu être évité ? Comment un conflit aussi cruel et total a-t-il été possible ? Ce premier volet détaille les origines du conflit. En ce début de XXe siècle, en Europe, c'est encore la Belle Epoque. Mais le 28 juin 1914 à Sarajevo, l'archiduc François-Ferdinand, héritier de l'Empire austro-hongrois, est assassiné. Cet événement met le feu aux poudres sur fond de vieilles rancoeurs nationales et patriotiques.

L'Histoire par l'image, Hors Série - Première Guerre Mondiale

L'Histoire par l'image propose un hors-série sur la Première Guerre mondiale. Près de cent études publiées depuis la création du site ont ainsi été regroupées et classées de façon thématique. Des grandes phases de la guerre, à la représentation du conflit en passant par le rôle des troupes coloniales et la vie quotidienne dans les tranchées, ce hors-série entend donner un éclairage par l'image sur cette période historique.

Voir le liens

La der des der. La Première guerre mondiale (1914-1918) (2/5)

Au travers de l'Encyclopédie de la Grande Guerre, Histoire vivante feuillette quelques chapitres de la Grande Guerre: la fin d'une époque

Podcast, Histoire vivante, 21.10.2008
Écouter le Podcast

Autres sites

Food for Thought.


 

Les analyses suivantes sont moins admises. Elles ne font pas partie de ce qui est globalement reconnu par la communauté intellectuelle, mais permettent néanmoins quelques éclairages intéressants.

Michel Collon dans 14-18 : « On croit mourir pour la Patrie, on meurt pour des industriels. »

L’avis de Michel Collon, journaliste et essayiste belge. Membre du Parti du travail de Belgique, il commença sa carrière au journal de ce parti, l’hebdomadaire Solidaire, avant de créer le collectif indépendant Investig’Action, relayé par un site Internet qu’il gère avec une équipe de bénévoles (wikipedia).

Les vraies raisons de la première guerre mondiale – par Pierre Hillard

Pierre Hillard est un essayiste français, docteur en science politique.
Meta TV, web-télévision recevant souvent des auteurs controversés

2020-05-28T17:45:26+00:00 19.05.2020|
République et canton de Genève | DIP connexion