Le génocide arménien

Le génocide arménien

Supports de cours


 

Avec Herodote.net

Retrouvez ici les grandes lignes de cette tragédie.

Voir le site

Avec Clio-Texte

Imprescriptible - Ressources documentaires sur le génocide arménien

Les massacres d'Arménie dénoncés par Jean Jaurès (1896)

Extraits du discours

Début novembre 1896. Voilà plusieurs années maintenant que les Arméniens sont massacrés sur ordre du « Sultan rouge ». Le 3 novembre, à la Chambre, Jaurès interpelle le gouvernement sur le rôle de la France et de l’Europe. Une Europe hypocrite, « geignante et complice », qui fait passer la raison diplomatique et économique avant la sauvegarde des peuples, de la justice et du droit...

Les massacres d'Arménie de 1896 sont aussi appelés massacres hamidiens.

Une fiche avec des extraits de ce discours de Jean Jaurès

(recommandation: imprimer 2 pages sur 1)

Centenaire du génocide arménien

Un dossier documentaire sur les massacres d'Arméniens dans les années 1890 et le génocide des Arméniens de 1915 est proposé par l'ÉDHICE.

 

L’année 2015 marque le centenaire du génocide des Arméniens.

À cette occasion, l’Équipe de didactique et de la citoyenneté (ÉDHICE) de l’Université de Genève propose quelques documents susceptibles d’être utilisés en classe d’histoire.

Ce dossier est conçu en quatre parties.

La première, dès la page 3, évoque l’une des plus importantes pétitions jamais signées dans la Suisse contemporaine. Au cours des années 1890, elle avait pour but de demander aux autorités fédérales de prendre des mesures pour secourir et protéger les populations arméniennes qui étaient alors déjà victimes de massacres. Outre ladite pétition, elle propose une série de documents de cette époque en Suisse portant sur la situation du peuple arménien.

La deuxième, dès la page 19, constituée de quelques extraits d’ouvrages d’histoire et de documents d’époque, fournit quelques pistes sur la nature spécifiques et les caractéristiques du génocide des Arméniens.

La troisième, dès la page 22, propose quelques brefs extraits d’un ouvrage de mémoire.

La quatrième, dès la page 27, porte sur la problématique de la mémoire, c’est-à-dire de l’occultation ou de la reconnaissance du génocide des Arméniens, avec l’interview d’un historien.

 

Supports multimédia


 

La vengeance des Arméniens: le procès Tehlirian

de Bernard George, Arte, 2014. 52′.

 

En 1921, Talaat Pacha, ancien premier ministre turc en exil à Berlin, est abattu en pleine rue. Son agresseur, Soghomon Tehlirian, est un jeune Arménien. Quelques mois plus tard, son procès connaît un basculement inattendu : plutôt que de condamner l’accusé, les audiences établissent la culpabilité de Talaat Pacha dans le génocide arménien.

Plus d’informations:

Tehlirian, le procès d’un génocide, CNRS, Le Journal

Génocide arménien, le spectre de 1915

de Nicolas Jallot, 2014  (Histoire vivante) RTS 2, 25.10.2015 (52′)

 

1915. L’empire Ottoman subit les soubresauts de la Grande Guerre qui entraînera sa chute. Dans ce contexte, plus d’un million d’Arméniens sont exterminés. C’est le premier génocide du XXe siècle. En Turquie son évocation est toujours refusée (interdite) et occultée. Pour raconter cette tragédie qui hante toujours les esprits, deux personnages emblématiques, un Turc et une Arménienne de Turquie. A travers leur histoire personnelle, ils reviennent sur les traces du Génocide arménien. Quand le destin du petit-fils du bourreau et la petite fille de la victime se croisent. Entre Histoire et mémoire.

Distinctions:

2016 : Festival de Cinéma de Douarnenez – Gouel Ar Filmou – Douarnenez (France) – Sélection Cinémas des Turquies

2015 : FIFDH (Festival du Film et Forum International sur Les Droits Humains) – Genève (Suisse) – Sélection

Ce film est aussi disponible sur la Plattform:

https://laplattform.ch/node/14091

Podcasts Histoire vivante

En 1915, l’Empire ottoman sur le déclin commet le premier génocide du XXe siècle: plus d’un million d’Arméniens sont tués. Une page sanglante encore largement taboue en Turquie.

1. Des actes au déni

Rencontre avec Hasan Cemal, le petit-fils du bourreau Cemal Pacha et Fethiye Cetin, la petite-fille d’une victime, qui oeuvrent pour que la Turquie retrouve la mémoire.

2. Rencontre avec Dzovinar Kevonian, historienne, spécialiste des relations internationales. Elle enseigne à Université de Paris Ouest Nanterre La Défense.

3. Rencontre avec Claire Mouradian, historienne dʹorigine arménienne, elle est directrice de recherche au CNRS où elle dirige lʹéquipe Caucase Asie Centrale.

4. Rencontres avec Claire Mouradian et Ahmet Insel.
Seconde partie de lʹentretien avec Claire Mouradian. Aujourdʹhui, il est question de lʹexposition quʹelle a dirigé au Mémorial de la Shoah à Paris, une exposition intitulée « Le génocide des Arméniens de lʹEmpire ottoman ».
En deuxième partie, Frédéric Pfyffer rencontre avec Ahmet Insel, politologue et économiste. Ahmet Insel enseigne et coordonne le consortium des universités françaises pour la coopération au sein de lʹUniversité de Galatasaray en Turquie.

2020-05-28T18:05:02+00:00 19.04.2020|
République et canton de Genève | DIP connexion