Programme de formation continue et séances publiques

Ce programme de formation continue s’articule autour de nombreux ateliers en dialogue avec des moments de partage, par la rencontre conjointe avec des artistes, des œuvres et des théoricien.ne.s. de renommée européenne. Les enseignant.e.s sont ainsi amené.e.s à lier théorie à la pointe de l’actualité et expérimentations, indissociables de toute lecture de l’image.


Ma. 3 mai

18h
Centre de la Photographie Genève
+ Écoquartier Jonction
 

Vernissage de la Biennale PIPAS


18h
Cinéma Dynamo et salle de médiation
Centre d’Art Contemporain Genève
(du 3 au 11 mai)

Vernissage «Valérie Mréjen»

Des images tirées de catalogues de vente par correspondance, des cartes postales d’hôtel recueillies au fil des ans ou encore des photographies issues de collections publiques et privées constituent un fonds visuel à partir duquel Valérie Mréjen imagine des récits audiovisuels qui oscillent entre fiction, autobiographie et documentaire en tous genres.


Me. 4 mai

13h30-15h30
Centre de la Photographie Genève.

Enseignant.e.s ESI, ESII, inclus enseignement spécialisé
Max. 12 pers., sur inscription

Atelier d’écriture par Luisa Campanile

À partir des collections photographiques des Fonds municipaux et cantonaux d’art contemporain de Genève

Réalité extérieure et réalité intérieure - une interrogation de parcours ? C’est à cette interrogation et à cette expérimentation que l’auteure jeunesse, dramaturge et poétesse Luisa Campanile vous invite le temps d’un bref atelier d’écriture poétique. Il s’agit de s’exercer à l’évocation à partir d’un support visuel. Les mots nous donnent à voir. Que voit-on ? Elle souhaite vous proposer une série d’exercices permettant de retrouver la sensorialité des mots. À son avis, la poésie est une affaire sensuelle qui demande à s’ouvrir avec un certain ludisme. La dynamique de groupe sera mise à profit de ce vœu de ludisme. En lien avec la collection photographique du FMAC et du FCAC.


13h30-15h30
Écoquartier Jonction
Place du 23 août
Dès 11 ans ou 6-10 ans avec un.e adulte accompagnateur.trice
Max. 15 pers., sans inscription
Annulé en cas de pluie

Atelier cyanotype par Gabriel Mota

Voulez-vous comprendre la photosensibilité de manière active et ludique ? Pour cela, venez expérimenter en famille le cyanotype, ce procédé photographique négatif, d’un bleu profond transposable sur divers supports, mis au point en 1842 par le scientifique John Frederick William Herschel.


16h—17h30
Annulé
Centre de la Photographie Genève

Enseignant.e.s EP, ES I
Max. 15 pers., sur inscription
sur eva.saro@imagesetsociete.org

Outils pédagogiques de  « décod’image » présentés par la Fondation images et société avec sa plateforme EyeSmart

Notre analphabétisme visuel facilite la diffusion d’informations faussées, parce que nous ne savons pas interroger ce que nous voyons. Dans ce contexte, la capacité de décoder les messages visuels, soit le « savoir voir » est devenu aussi important que le « savoir lire » d’un texte à différents niveaux. C’est pourquoi EyeSmart propose des outils pédagogiques en présentiel et en ligne pour faciliter le travail des institutions dans le domaine de l'éducation visuelle. https://eyesmart.media/html/


19h
Cinélux, Genève
Âge légal du film : 12 ans,
suggéré 14 ans

Ciné-conférence : «Minority Report»

de Steven Spielberg, fiction, 2002, 145’, vostfr
avec Béatrice Joyeux-Prunel, professeure ordinaire en Humanités numériques à l'Université de Genève, modération par Danaé Panchaud, directrice du Centre de la photographie de Genève

Minority Report (Rapport minoritaire) est un film de Steven Spielberg sorti en 2002, une dystopie percutante sur le pouvoir que peut conférer la maîtrise des images numériques - pouvoir policier, politique, commercial, psychologique comme spirituel.
L’intrigue se situe en l’an 2054, alors qu’aux Etats-Unis la cellule Précrime, guidée par les prédictions de trois Précogs, interpelle les meurtriers avant qu’ils n’aient commis de crime. L’ordre et la sécurité règnent à Washington grâce à John Anderton (Tom Cruise), responsable talentueux des interventions préventives de Précrime, qui croit d’autant plus à sa mission qu’il a perdu son propre fils avant la mise en route de Précrime. L’intrigue bascule le jour où les précogs prédisent un nouveau crime dont Anderton lui-même sera le coupable, sur un homme qu’il n’a jamais rencontré, pour des mobiles inconnus. Anderton prend la fuite. Commence une traque implacable au cours de laquelle le héros doit reconstituer pièce par pièce les éléments d’un puzzle qui risquent de mettre en péril tout un système.
Béatrice Joyeux-Prunel vous invite à découvrir ou revoir ce film en regard de l’état actuel des recherches dans le domaine des Humanités numériques. Un moment d’échange est prévu à un moment de bascule du film.

 


Ve. 6 mai

18h30
Cinéma Dynamo, Centre d’Art Contemporain Genève
Tous publics, enfants bienvenus,
sans inscription

 

 

«Mondes parlés» de Valérie Mréjen

Carte blanche donnée à Valérie Mréjen pour une lecture, en partenariat avec le Centre d’Art Contemporain Genève

Le Centre d’Art Contemporain Genève et l’atelier d’écriture de la HEAD collaborent régulièrement autour de la programmation Mondes Parlés / Spoken Worlds pour une série de soirées consacrées à la poésie contemporaine, aux pratiques actuelles des arts du texte et du langage, et à la lecture sous toutes ses formes.

Mondes Parlés / Spoken Worlds Interview


Sa. 7 mai

9h15–19h30
Formation continue destinée en priorité aux enseignant.e.s DIP,
mais ouverte au public
Voir formation continue SEM 2021-22 :
COURS SEM-10652 - CO-ESII
sur inscription 

«Les pouvoirs de l’image et de la littérature à l’ère du numérique»

Une journée de rencontres autour de la question d’une veille écologique de l'attention Salle de conférence, Centre de la Photographie Genève 

En partenariat avec l’association Freeze, le Centre de la Photographie Genève et le Centre d’Art Contemporain Genève, 2 universitaires, 2 artistes, 1 curatrice et 2 médiatrices culturelles ont choisi de répondre à notre invitation pour co-construire une journée de formation continue, destinée à l’ensemble du corps enseignant (EP/ESI/ESII) et entièrement dédiée à la question des enjeux et des pouvoirs de la littérature et de l’image à l’ère du numérique.
De plus, afin de pouvoir faire l’expérience esthétique des œuvres des artistes invité.e.s, il sera possible d’assister à une conférence-spectacle de Simon Senn, en clôture de journée, au Centre de la Photographie Genève, et de découvrir un ensemble d’œuvres de Valérie Mréjen, au Centre d’Art Contemporain Genève.

Qu'est-ce qui “mérite” notre attention ? Autrement dit, qu'est-ce qui importe d'être raconté, écouté, vu et/ou lu à l'ère de la « googlisation des esprits » et de « la sur-occupation qui nous écrase » ? Gages d'une nouvelle sensibilité esthétique et politique, les recherches et les œuvres ici convoquées, à la croisée de la littérature mondiale, de la médiologie, des humanités et des arts numériques, de l’histoire de l’art, des arts visuels et vivants, nous disent quelque chose de notre rapport au monde, à nous-mêmes et aux autres. Et en cela, oui, elles “méritent” de toute évidence notre attention.

A partir de concepts et de pratiques transdisciplinaires, les chercheur.euse.s et artistes invité.e.s, à l’occasion de cette première journée de rencontres PIPAS, nous enjoignent à une reconquête de l’attention. La mise en dialogue de leurs recherches et de leurs pratiques, comme autant de sillons creusés pour tenter d’apporter des pistes précisément “responsives” (Harmut Rosa, 2022), nous est apparue, à nous aussi, sinon urgente plus que salutaire. Les enjeux politiques et poétiques qui nourrissent et traversent leurs travaux, au service d’une certaine écologie de l’attention (Citton, 2014), sont ici proposés en partage, le temps d’une journée consacrée à l’urgence d’une réappropriation des médias et d’une mise en dialogue de différents médiums.


13h30-15h30
Écoquartier Jonction
Place du 23 août
Dès 11 ans ou 6-10 ans avec un.e adulte accompagnateur.trice
Max. 15 pers., sans inscription
Annulé en cas de pluie

 

Atelier cyanotype par Gabriel Mota

Voulez-vous comprendre la photosensibilité de manière active et ludique ? Pour cela, venez expérimenter en famille le cyanotype, ce procédé photographique négatif, d’un bleu profond transposable sur divers supports, mis au point en 1842 par le scientifique John Frederick William Herschel.


13h30-16h30
Centre de la Photographie Genève

Tous publics, sans inscription

Atelier «Portrait à la chambre» par Jean Luc Andrianasolo

Faites-vous photographier seul.e ou en famille à la chambre photographique. Les tirages contacts vous seront ensuite envoyés par courrier ! 


14–15h30
Cinéma Dynamo et salle de médiation

Centre d’Art Contemporain Genève
Tous publics

Présentation du travail artistique de Valérie Mréjen par l’équipe de médiation du Centre d’Art Contemporain Genève

Des images tirées de catalogues de vente par correspondance, des cartes postales d’hôtel recueillies au fil des ans ou encore des photographies issues de collections publiques et privées constituent un fonds visuel à partir duquel Valérie Mréjen imagine des récits - portés par une riche diversité de supports (livres, films, vidéos, etc.) - qui oscillent entre fiction, autobiographie et documentaire(s) en tous genres. 


14h–17h
Project Space, Centre d’Art Contemporain Genève
De 12 à 16 ans
Max. 12 pers., sur inscription

Atelier d’écriture «La récré des contes» par Fatima Wegmann

Atelier d’écriture avec l’artiste, productrice, chercheuse et DJ (aka ven3mo) autour de la science-fiction. Au cours de cet atelier, des contes seront transmis aux enfants pour créer, inventer à partir des histoires entendues. Il s’agira de développer sa propre histoire, selon son propre « jeu ». L’art du conte, espace du merveilleux, permet de rêver, imaginer, rire, inventer et de convoquer l’imaginaire propre à chacun.e. Le plaisir de la lecture à voix haute, c’est aussi l’expérimentation de la “matière” des mots pour donner à voir, à croire, à rendre visible l’invisible.
Fatima Wegmann s'intéresse à l'exploration des notions de transformation et d'enchantement à travers une pratique audiovisuelle qui entrelace, de manière poétique, sons et science-fiction. Elle est diplômée du Master de recherche CCC (études critiques, curatoriales, cybernétiques) de la Haute école d’art et de design de Genève (HEAD).


Di. 8 mai

10h30–12h30
Centre de la Photographie Genève
Enseignant.e.s, ESI, ESII
Max. 15 pers., sur inscription

Atelier d’écriture par Valérie Mréjen

« Décrivez la situation » / « Que s’est-il passé? » A partir d’une série d’images projetées, de détails de cartes postales de sa collection, Valérie Mréjen proposera d’écrire des textes de différents formats avec lectures de ce que cela aura inspiré. Sur des vues de paysages plus ou moins recadrées, il s’agira de projeter spontanément les histoires qui viennent à l’esprit avant de les partager avec le groupe.


14h-15h30h
Cinéma Dynamo et salle de médiation
Centre d’Art Contemporain Genève
(du 3 au 11 mai)

Tous publics

Présentation du travail artistique de Valérie Mréjen par l’équipe de médiation du Centre d’Art Contemporain Genève

Des images tirées de catalogues de vente par correspondance, des cartes postales d’hôtel recueillies au fil des ans ou encore des photographies issues de collections publiques et privées constituent un fonds visuel à partir duquel Valérie Mréjen imagine des récits  - portés par une riche diversité de supports (livres, films, vidéos, etc.) - qui oscillent entre fiction, autobiographie et documentaire(s) en tous genres.


14h–17h
Annulé
Project Space,
Centre d’Art Contemporain Genève
De 12 à 16 ans
Max. 12 pers., sur inscription

Atelier d’écriture «La récré des contes» par Fatima Wegmann

Atelier d’écriture avec l’artiste, productrice, chercheuse et DJ (aka ven3mo) autour de la science-fiction. Au cours de cet atelier, des contes seront transmis aux enfants pour créer, inventer à partir des histoires entendues. Il s’agira de développer sa propre histoire, selon son propre « jeu ». L’art du conte, espace du merveilleux, permet de rêver, imaginer, rire, inventer et de convoquer l’imaginaire propre à chacun.e. Le plaisir de la lecture à voix haute, c’est aussi l’expérimentation de la “matière” des mots pour donner à voir, à croire, à rendre visible l’invisible.
Fatima Wegmann s'intéresse à l'exploration des notions de transformation et d'enchantement à travers une pratique audiovisuelle qui entrelace, de manière poétique, sons et science-fiction. Elle est diplômée du Master de recherche CCC (études critiques, curatoriales, cybernétiques) de la Haute école d’art et de design de Genève (HEAD).


Me. 11 mai

13h30–15h30
Écoquartier Jonction
Place du 23 août
Dès 11 ans ou 6-10 ans avec un.e adulte accompagnateur.trice
Max. 15 pers., sans inscription
Annulé en cas de pluie

Atelier cyanotype par Gabriel Mota

Voulez-vous comprendre la photosensibilité de manière active et ludique ? Pour cela, venez expérimenter en famille le cyanotype, ce procédé photographique négatif, d’un bleu profond transposable sur divers supports, mis au point en 1842 par le scientifique John Frederick William Herschel.


13h30–16h30
Écoquartier Jonction
Dès 9 ans, sans inscription

Atelier de «décod’image» par la Fondation images et société avec sa plateforme EyeSmart

Notre analphabétisme visuel facilite la diffusion d’informations faussées, parce que nous ne savons pas interroger ce que nous voyons. Dans ce contexte, la capacité de décoder les messages visuels, soit le « savoir voir » est devenu aussi important que le « savoir lire » d’un texte à différents niveaux.
Que nous racontent les images  à notre insu ? Quels effets ont-elles sur nous ? Par le regard, la parole et le jeu de rôle, les enfants et les adultes pourront découvrir des outils d’analyse visuelle.


14h–16h
Centre de la Photographie Genève
Annulé
Enseignant.e.s ESI, ESII

Max. 20 pers., sur inscription

Atelier d’écriture par Karelle Ménine

« Chaque chose doit resplendir à son heure, et cette heure est celle où des yeux véritables la regardent » Marina Tsvétaïéva

On ne regarde pas au hasard, non. Peu importe qui nous sommes, femme, homme, enfant, animal, arbre, rocher, on ne regarde pas depuis nulle part. On regarde à partir d’un feu, au fond de nous, qui nous éclaire et s’abreuve en un même instant. On ne regarde jamais en dehors de ce voile intime, social et culturel, qui habille notre point de vue. On regarde avec la chair, le souffle, le désir de voir ailleurs, de voir autrement, de voir entièrement. On ne regarde pas le monde : il nous regarde et nous le regardons, en retour. Il arrive alors parfois que l’on tente de le partager, tel qu’on l’a vu.
En un temps de partage, tenter de soulever cette question sublime : qu'est-ce qu'une image ? Que dit-elle, ne dit-elle pas, quels sont ses enjeux modernes ?
En un temps partagé : tenter d'écrire à partir d'une image, de comprendre comment l'aborder. Lire, aussi, ceux qui ont écrit sur les images.

Auteure, historienne, artiste et enseignante en sémiologie de l’image au Centre de formation professionnelle Arts (CFP Arts) et à la Haute école d’art et de design (HEAD), K. Ménine a fondé la Fatrasproduction & A-De.Litt, laboratoires de création, d’échanges et de réflexions autour de la littérature et du langage.


19h
Cinélux, Genève
Âge légal/suggéré : 16 ans

Cinéma : «Gilles Caron - Histoire d’un regard»

de Marina Otero, documentaire, 2019, 93’, vf.

Le photojournaliste Gilles Caron, témoin majeur de son époque dont il couvre les guerres pour les plus grands magazines, disparaît mystérieusement au Cambodge en 1970.
Près de 50 ans plus tard, la réalisatrice Mariana Otero se plonge littéralement dans les clichés de ce photoreporter qui entre en écho avec sa propre histoire, la disparition de sa mère qui n’a laissé derrière elle que des images à déchiffrer. Dans une démarche profondément originale et captivante, elle fait revivre, à travers ses photos, le corps et la présence de Gilles Caron.


Sa. 14 mai

10h–13h
Centre de la Photographie Genève
Annulé
Enseignant.e.s ES I, ES II

Max. 12 pers., sur inscription

Atelier «Corps, images, récits» par Dorothée Thébert

Dorothée Thébert vit et travaille à Genève. Photographe de formation, elle travaille essentiellement dans le champ de la photographie de scène. Depuis 2016, elle découvre le livre comme un espace où la mise en scène est aussi possible. Dans le cadre de PIPAS, le geste d’écriture passera par le corps qui se fera vecteur d’images, de rythme, de souffle, dans le souhait que les enseignements puissent nourrir leurs pratiques pédagogiques pour éveiller la créativité de leurs élèves. 


13h30-15h30
Écoquartier Jonction
Place du 23 août
Dès 11 ans ou 6-10 ans avec un.e adulte accompagnateur.trice
Max. 15 pers., sans inscription
Annulé en cas de pluie

Atelier cyanotype par Gabriel Mota

Voulez-vous comprendre la photosensibilité de manière active et ludique ? Pour cela, venez expérimenter en famille le cyanotype, ce procédé photographique négatif, d’un bleu profond transposable sur divers supports, mis au point en 1842 par le scientifique John Frederick William Herschel.


13h30-16h30
Centre de la Photographie Genève

Tous publics, sans inscription

Atelier «Portrait à la chambre» par Jean Luc Andrianasolo

Faites-vous photographier seul.e ou en famille à la chambre photographique. Les tirages contacts vous seront ensuite envoyés par courrier ! 


14h–16h
Centre de la Photographie Genève
Enseignant.e.s, ESI, ESII
Max 15 pers., sur inscription

Atelier d’écriture collective par Daniel Vuataz

Qui a dit que l’écriture devait être une discipline solitaire ? Qui a décidé que l’inspiration devait nous tomber dessus ? L’étude des œuvres de la « grande littérature » à l’école peut renforcer auprès des élèves l’idée qu’on écrit bien qu’à l’abri dans sa tour. Pourtant, en redonnant du pouvoir au groupe, en nourrissant les univers personnels grâce à des consignes claires et stimulantes, et en développant des techniques d’écoute active, l’écriture créative dans le cadre scolaire peut devenir un moment de partage décomplexant et gratifiant.

L’idée de cet atelier est de donner des outils concrets aux enseignant.e.s pour les aider à guider leur classe dans un processus d’écriture qui part du collectif pour enrichir le personnel, et inversement. Structuré autour de listes, de dessins automatiques, de cadavres exquis guidés ou de moments « sous musique » (outils développés par les avant-gardes du XXe siècle), agrémenté de plusieurs techniques empruntées aux « salles d’écriture » des scénaristes d’aujourd’hui, le temps de l’écriture redevient accessible à tout le monde, offrant aux élèves l’opportunité de lâcher prise pour finalement trouver leur voix.

Travaillant depuis quinze ans en collectif, Daniel Vuataz (1986) est auteur, notamment aux éditions Zoé, AJAR, et Flammarion. En 2022, avec Fanny Wobmann, Aude Seigne et Bruno Pellegrino, il fonde le studio d’écriture collective la ZAC (Zone à créer, à conquérir, à chérir – à choix).


20h30
Cinéma du Grütli
, Genève
Âge légal du film : 16 ans
(la séance n'a pas lieu au Cinélux comme indiqué sur le flyer)

Cinéma : «Blow up»

de Michelangelo Antonioni, fiction, 1967, 110’, vostf.

Un photographe de mode branché prépare un reportage dans le Londres psychédélique de la fin des sixties, il photographie un couple d’amoureux dans un parc. Quand il développe et agrandit le cliché, il découvre ce qu’il n’avait pas vu : un corps inerte derrière un buisson, une main tenant un revolver.
Blow up, polar pop, film culte, est une réflexion fascinante sur l’art, l’image, le regard, l’illusion de la réalité. Mais c’est aussi l’occasion nécessaire d’une relecture de la banalisation de la violence sexiste, omniprésente dans le film.