Basé sur des faits authentiques, le film évoque l’histoire de la dernière maison de l’île  Holland Osland, évacuée dans les années 20. Cette dernière a finalement fini par être engloutie en 2010. C’est l’étrange destinée de cette bâtisse qui a servi de point de départ à Lynn Tomlinson pour aborder le problème de la montée des eaux  et la vulnérabilité des hommes face aux éléments.

La technique employée pour cette animation est particulière. Une sorte de pâte à modeler, travaillée à la manière d’un peintre, à plat. La réalisatrice revendique d’ailleurs son inspiration: Winslow Homer, Van Gogh, and Käthe Kollwitz.

La bande-son a quant à elle été réalisée par le duo Anna et Elizabeth (Anna Roberts-Gevalt and Elizabeth LaPrelle).