Tweet du 30 Avril 2018

Il est revenu le temps du convallaria majalis…Vous ne voyez pas de quoi je parle ? Non? Je vais essayer d’être plus précise en vous donnant un ou deux indices: il sent bon et porte bonheur… Vous y êtes ? Bravo! Il s’agit du muguet de mai, bien sûr. Autrefois considéré comme une plante magique hypocrite, c’est-à-dire présentant des propriétés médicinales mais toxiques à haute dose, le muguet a su arriver jusqu’à nous pour accompagner le retour officiel du printemps. Souvent assimilé et associé à la fête du travail, le muguet a une histoire qui est pourtant toute autre… On prête de nombreuses origines au fait d’en offrir début mai et l’une des plus anciennes nous ramènerait dans les années 1560, certains évoquent 1561, d’autres 1564… On raconte en effet que séjournant à Saint-Paul-Trois-Châteaux en Drôme provençale, Charles IX, jeune roi de France a reçu une brassée de brins de muguet et que sous le charme de la petite fleur blanche, il décide alors de distribuer ce bouquet en offrant une fleur à chaque dame de la cour en déclarant : « Qu’il en soit fait ainsi chaque année »…Très vite, la tendance se serait propagée à travers le royaume et aux pays voisins, comme quoi point besoin de réseaux sociaux pour que les infos circulent:). Ainsi qu’il en est du destin de toutes les modes, celle d’offrir du muguet a fini par se perdre dans les méandres des événements historiques… Il paraîtrait ensuite que ce serait un chansonnier français, Félix Mayol, qui aurait remis la petite fleur blanche au goût du jour le 1er mai 1895. En ce soir de première, faute d’avoir un camélia, symbole d’élégance arboré à la boutonnière, l’homme ne trouve qu’un brin de muguet pour décorer son habit et tandis que ce dernier lui porte bonheur, il décide de ne plus s’en séparer… A la belle époque, les clochettes savent encore séduire les grands couturiers parisiens qui ont l’idée d’en offrir à leurs petites mains et à leurs clientes début mai… C’est encore le grand couturier Christian Dior qui fait de la fleur l’emblème de sa maison et favorise ainsi sa popularité.
Le convallaria majalis a donc su faire parler de lui à plusieurs reprises avant de s’imposer définitivement comme le symbole du printemps et du renouveau qui embaume nos demeures et apporte du bonheur pour une année ! CB@Ella-Maillart#muguet#printemps#1ermai

République et canton de Genève | DIP connexion