Bonjour, je suis Elin, et je vais raconter mon année en Irlande en toute honnêteté. Je dois avouer que l’Irlande n’était absolument pas mon premier choix et que j’y suis partie à reculons, sans connaître le pays. L’organisation était cependant superbe, j’ai reçu les informations concernant ma famille et mon école à l’avance.

J’ai été placée à Mallow, une petite ville à 30 min en train de Cork. C’est une jolie ville mais c’est vrai qu’on fait vite le tour, il y a un cinéma, une salle de fitness, 2-3 restos, un parc et quelques magasins mais il est vrai que ça devient vite ennuyeux. 

 

J’ai été placée dans une école catholique, seulement de filles. Personnellement, le fait que l’école soit catholique ne m’a absolument pas dérangé, mais il faut en prendre compte. Il y a des jours ou on devait se rendre à la messe et il y avait également des cours de religions. Les autres religions sont acceptées et respectées.

L’école de filles, c’est vrai que ça change et que c’est bizarre au début mais personnellement j’ai bien aimé, c’est plus calme et l’ambiance entre filles est top. Pour l’uniforme, ça m’a facilité la tâche chaque matin et notre uniforme n’était pas si moche, j’ai trouvé ça chouette de pouvoir porter l’uniforme une fois dans ma vie.

L’école était sympa, dans le sens ou nos notes ne comptaient pas alors nous n’étions pas obligés de trop réviser, mais on devait quand même faire les devoirs et suivre un minimum en cours. On a été très bien accueilli par le staff de l’école et du début à la fin ils nous ont aidé en cas de besoin.

 Les irlandaises ont été super gentilles aussi avec nous, cependant c’est vrai que c’est compliqué de devenir réellement copines avec elles. Elles vont venir te parler et te poser quelques questions au début, puis te sourire dans les couloirs mais sans plus. C’est pas par méchanceté je pense, c’est plutôt qu’elles ont leur train de vie et qu’elles doivent beaucoup travailler à l’école étant donné qu’elles ont leur leaving certificate l’année d’après. Je suis donc resté avec le groupe d’élèves d’échange, on était 8. Il y avait plusieurs nationalités, mais une majorité d’italiennes, d’ailleurs ça a été un peu agaçant à certains moments, vu qu’elles parlaient tout le temps en italien et faisaient un groupe à part. Je me suis quand même lié d’amitié avec toutes et c’est des amitiés spéciales qui sont très importantes au cours de cette année. On est toutes dans le même bateau, on se comprend et on se soutient. Je garde contact avec quelques-unes de ces copines encore maintenant.

 

Pour ce qui est de la famille, je n’aurais pas pu mieux tomber. J’étais chez un couple marié, la maman était adorable du début à la fin, elle cuisinait pour nous tous les soirs, faisait nos lunchs pour le midi, elle faisait la lessive tous les 2 jours et elle nous a bien fait comprendrequ’on pouvait se confier à elle n’importe quand. Le papa était également super sympa et drôle, il nous mettait à l’aise et nous déposait en ville tout le temps. Ils ont une fille de 16 ans, donc presque notre âge, avec qui je suis devenu très proche et à qui je continue à parler chaque jour.

La maison était bien rangée et propre et j’avais ma propre chambre, on se partageait tous la salle de bain, ce qui parfois était un peu embêtant, mais c’était vivable. L’ambiance dans la famille était géniale et ils nous ont fait nous sentir intégrés dès le début.

 

J’avais également une sœur d’accueil d’Italie, avec qui le feeling est passé dès les premiers jours et je trouve ça très important d’être à 2 dans la maison, parce qu’on se sent moins seule au départ et on a quelqu’un avec qui partager cette expérience. Au jour d’aujourd’hui je lui parle encore tous les jours.

Un échange linguistique c’est pas une expérience facile tout le long, on est loin de tout, nos amis et notre famille, mais c’est une expérience qui nous fait grandir et prendre en maturité et nous permet d’être plus indépendant au-delà d’apprendre l’anglais.  Si je pouvais donner un conseil aux prochains, je dirais de parler directement à quelqu’un si quelque chose ne va pas pour trouver une solution, essayer de changer ses habitudes et découvrir d’autres choses/cultures. Il serait bien aussi de s’entourer d’amis pour ne pas se sentir seul et essayer d’avoir une belle relation avec sa famille et son école.

Finalement, les au revoirs ont été remplis d’émotions et je suis repartie avec pleins de bon souvenirs. Je le referai sans hésiter.