Introduction

La Conseillère d’Etat et les autorités politiques du canton ont décidé la mise en place d’un plan d’action mathématiques et sciences de la nature en vue, d’une part, de développer chez les élèves l’appétence pour les disciplines scientifiques et, d’autre part, de dépasser la scission entre les sciences de la nature et les mathématiques, en encourageant les enseignant-e-s, notamment spécialistes, à travailler ensemble en dépassant une logique strictement disciplinaire.

Ce plan d’action couvre l’EO, l’ES II, les Hautes écoles et l’Université et vise à conduire des actions coordonnées entre les différents degrés d’enseignement, du début de l’école primaire jusqu’aux Hautes écoles :

  1. Renforcer la cohérence des parcours de formation et des pratiques d’évaluation des élèves dans le cadre de l’enseignement obligatoire et de la transition avec l’enseignement secondaire II.
  2. Poursuivre le renouvellement des moyens d’enseignement et évaluer la pertinence des structures récemment mises en place.
  3. Valoriser les mathématiques et les sciences de la nature, en particulier auprès des filles.
  4. Faire évoluer, en tenant compte du genre, les pratiques d’orientation des élèves, de manière à valoriser les filières et les professions scientifiques.
  5. Développer l’offre de formation continue dans les disciplines scientifiques et stimuler la participation des enseignant-e-s à ces formations.