Accueil

Journée des jardins urbains

Dimanche 16 septembre 2018, Genève Cultive, organise une journée des jardins urbains ouverts à laquelle notre beau jardin participe. De 10h à 13h, nous accueillerons des visiteurs pour leur expliquer les principes de notre démarche et montrer cette belle biodiversité qui se réunit dans nos quelques mètres carrés. Vous êtes chaleureusement invités à venir partager ce moment avec nous. Ce sera chouette, y aura même des infusions de mélisse du jardin!

Rentrée !

Chers parents, chers élèves,

Nous nous réjouissons d’accueillir lundi 27 août 2018 tous nos élèves pour cette nouvelle rentrée scolaire.

Nous vous rappelons les horaires particuliers de la matinée, sachant que l’après-midi les élèves seront présents de P7 à P9 (13h35 à 16h10) :

 

Avec nos meilleures salutations,

La direction et l’ensemble du personnel du collège du Foron

 

Les jardins artificiels

Les deux groupes de physique de la 1131LS ont participé récemment au concours organisé par le chimiscope dont le thème est « les jardins artificiels ». Ce concours est proposé à toutes les classes genevoises de l'école primaire au secondaire II. Nos élèves ont participé dans la catégorie junior.

Il s'est agi de faire croître des cristaux dans une solution liquide de silicate de sodium, en y déposant des sels métalliques colorés. Le résultat fut parfois inattendu, et a souvent laissé ébahis les élèves et leurs enseignants. Nous avons choisi de faire naître nos cristaux dans de petits aquariums rectangulaires dans lesquels les cristaux de tailles et de couleurs variées poussent de bas en haut. Un jardin pousse en quelques dizaines de minutes. L'étape suivante a consisté à photographier nos œuvres, puis à les mettre en valeur à l'aide d'un haïku, petit poème japonnais de 3 vers de respectivement 5, 7 et 5 pieds. L'imagination débordante des élèves a pu s'exprimer pleinement. Il a ensuite fallu faire un choix entre les travaux des différents groupes pour présenter au concours une seule photo et un seul haïku. Les débats furent âpres, mais les élèves ont fini par se mettre d'accord, et nous attendons maintenant la délibération du jury du chimiscope qui aura lieu début mai.

La réalisation des jardins s'est faite sous la supervision des enseignants de physique MM Genouel et Rouiller et l'écriture du haïku a été encadrée par leur enseignante de français Mme Alder. Les tirages photos ont été effectués par notre assistant technique M Mercier.

Exposition L’ AUTRE C’EST MOI

L’autre c’est moi est l’aboutissement d’un travail mené par deux enseignants, Serge Boulaz et Francesco-Maria Oriolo, avec une cin- quantaine d’élèves de 12 à 15 ans du cycle d’orientation de Genève.

L’idée émerge lorsque Serge Boulaz, enseignant d’arts visuels, se propose d’explorer la façon dont nous appréhendons les images d’aujourd’hui et les confrontons à nos vies. Liant cette réflexion à la situation migratoire actuelle, il demande à ses élèves de choisir sur ce thème une photographie de presse qui les touche particuliè- rement. Ils ont alors pour tâche de reproduire l’image en suivant la technique de la mise au carreau, par le dessin et la peinture. Ce travail de transposition – qui exige attention, patience et préci- sion – a pour objectif de faire vivre à l’élève ce que dit la photogra- phie, et d’y laisser l’empreinte de ses émotions.

Francesco-Maria Oriolo, enseignant de français, prolonge cette expérience en montrant à ses élèves les peintures de migrants réa- lisées par leurs pairs. Il leur demande de faire le choix d’une pein- ture et de prendre le temps de l’observer. L’immersion dans la réalité évoquée par l’image est cette fois rendue possible par l’écri- ture de strophes poétiques en alexandrins. La poésie devient alors un moyen d’aller chercher au plus profond de soi ce que peut res- sentir l’autre, en devenant cet autre, l’espace d’un instant.

Ce livre est une rencontre de regards, d’univers et de formes. L’œuvre dans son ensemble émerge d’un travail collectif, qui fait intervenir des élèves d’horizons et de sensibilités différentes. Ce n’est rien d’autre qu’un voyage vers soi-même pour mieux com- prendre l’autre. L’autre ne devient alors qu’un reflet de soi.

La publication du présent ouvrage a donné lieu à une exposition à ciel ouvert sur la place de Saint-Gervais, Genève, du 12 avril au 13 mai 2018. Elle a suscité l’accueil de classes d’école au théâtre Saint-Gervais. Ce projet n’a pu être réalisé que grâce à la collabo- ration de Coré Cathoud, Michèle Freiburghaus-Lens, Christina Kitsos, Yves de Matteis, Perrine Necker, Paul Oberson, Cléa Redalié, Nicolas Roguet et Isabelle Vuillemin. L’éditeur remercie l’association Freeze, Francesco-Maria Oriolo, Serge Boulaz, la direction et les élèves du cycle d’orientation du Foron à Genève.


 

République et canton de Genève | DIP connexion