Raymond Uldry

/Raymond Uldry
Raymond Uldry 2018-09-11T08:59:11+00:00

Raymond Uldry

Le nom de l'école fait hommage à M. Raymond Uldry (1911-2012). Voici un extrait du communiqué de presse du 28 juillet 2016 du Conseil d'État:
raymond uldry 1943

Né à Genève, M. Raymond Uldry a commencé sa carrière professionnelle comme instituteur avant de devenir inspecteur, puis tuteur général. En 1956, il a été nommé à la tête du service des apprentissages, qu’il a complètement réorganisé en créant l’office d’orientation et de formation professionnelle, devenu depuis l’office pour l'orientation, la formation professionnelle et continue, qu’il a dirigé jusqu’à sa retraite en 1976. C’est à ce titre qu’il a été le père de la loi sur la formation professionnelle et qu’il a été amené à s’intéresser à la problématique de l’insertion des jeunes.

Père de quatre enfants, dont une fille lourdement handicapée, il s’est également beaucoup engagé en faveur des personnes en situation de handicap.

M. Uldry a été un créateur : lorsqu’il constatait un manque, il créait une structure visant à le combler. Ainsi, il a fondé l’Astural, développé des ateliers de préapprentissage et des ateliers protégés, puis créé la SGIPA et l’AJETA. Préoccupé par l’échec scolaire, et notamment par les situations qui conduisent à l’abandon de l’apprentissage, il a instauré des répétitoires de rattrapage dans le cadre de l’AJETA. Dans le domaine du handicap, il a fait partie des membres fondateurs d’Insieme et a contribué à la création d’Aigues-Vertes ainsi que de Cap Loisirs. Enfin, il a créé la fondation des 5 Colosses (foyer de jour pour personnes âgées) ainsi que le Centre de perfectionnement technique de Genève pour les ressortissants des pays en développement. Jusqu'à ses toutes dernières années, il a été actif bénévolement dans de nombreuses associations, siégeant dans de nombreux conseils.

« L’Ecole de commerce Raymond Uldry » ouvrira ses portes à la rentrée 2017. Le Conseil d’Etat souhaite qu’elle devienne une vitrine de la formation professionnelle. Le personnel qui devra la gérer sera en partie composé d’apprentis ou de stagiaires, encadrés par leurs formateurs, ainsi que de jeunes en situation de handicap. En lui donnant le nom de Raymond Uldry, le Conseil d’Etat rend ainsi hommage à une personnalité genevoise qui a œuvré sa vie durant tant pour la formation et l’insertion professionnelle des jeunes que pour l’inclusion des personnes handicapées dans la société.

 

République et canton de Genève | DIP connexion