Nord

Du 7.02.2022 au 20.02.2021
Le Grütli – Centre de production et de diffusion des Arts vivants

L’année dernière, Alexandre Simon et moi-même sommes allés en Finlande, nous avons traversé des forêts de sapins et de bouleaux austères, passé le Cercle Polaire, roulé des heures dans un paysage infiniment blanc, à peine troublé par quelques maisons en bois et des troupeaux de rennes. La voie de chemin de fer s’arrête à Rovaniemi, ensuite il faut prendre un bus. Il nous a emmenés jusqu’à Ivalo. Le ciel était bas. Les jours brefs. Le froid humide et décourageant. Moi je n’avais qu’une envie, aller plus loin vers le nord, avancer dans ce vaste espace blanc, à travers le froid, continuer la route, ne serait-ce que pour voir ce qu’il y a au bout, s’il y en a un et devenir à mon tour une petite forme illisible.

Le Nord est une expérience autant physique qu’esthétique. Les sensations y sont fortes. Le froid, le grand air, un terrain dégagé à perte de vue. Le sentiment d’être isolé est accentué par le fait que la neige absorbe les sons, et tout particulièrement ceux des humains, tels que les voix, les pas, les bruits de moteur. Tandis que des craquements ou le souffle du vent prennent une ampleur inhabituelle. Cela rend plus sensible le sentiment d’isolement. Les humains ne sont guère nombreux dans ces contrées, ce qui induit le fait de ne pouvoir compter que sur soi, il ne faut pas faillir. Il nous a semblé qu’il y avait là la possibilité de se colleter à des choses essentielles. En échange de cette dureté de principe élémentaire, il offre une beauté inouïe. Sur la durée, cette expérience influe certainement sur la manière dont les individus qui vivent là pensent le monde, se pensent eux-mêmes dans celui-ci, mais aussi sur leur sociabilité et leur intimité.

Dans Nord, il y a donc le désir de mieux connaître et comprendre les personnes croisées rapidement au cours de notre périple. Nous souhaitons découvrir et partager leurs valeurs, leurs interrogations, leur mode de vie et de pensée. 

Il s’agit de confronter notre imaginaire du Nord avec sa réalité. L’un et l’autre sont en effet toujours plus éloignés car le Nord tel que nous nous le représentons est en train de disparaître. Nos images d’Epinal ont aussi tendance à négliger le fait que les motoneiges sont aujourd’hui plus nombreuses que les rennes et que là-bas comme ici, les progrès techniques ont considérablement modifié le mode de vie.

C’est pourquoi nous souhaitons avec ce projet donner la parole à des cultures et à des modes de vie qui nous sont peu connus, ceux du grand Nord.

Cosima Weiter

Responsable de la médiation: marilu@grutli.ch

Lieu: Le Grütli – Centre de production et de diffusion des Arts vivants
Durée approximative: Non spécifié
Contact pour la réservation: marilu@grutli.ch
Années scolaires : 2021-2022
Degrés : Sec I, Sec II
Domaines : Arts visuels, Cinéma, Performance, Théâtre
Types : Manifestation artistique publique
Contextes : Spectacle vivant
Disciplines : Droit, Français, Géographie, Histoire, Philosophie
Thématiques: Le Nord, les Différences culturelles, Le climat, les origines