Jeunesse-historique

Le sel de nos larmes / Ruta Sepetys

Hiver 1945. C’est la guerre. Des milliers de réfugiés provenant de Pologne, d’Allemagne et de pays limitrophes tentent de fuir leur pays en direction de la mer Baltique pour échapper aux Soviétiques d’un côté et d’Hitler de l’autre. L’histoire met en scène quatre personnages dont trois adolescents provenant de différents pays qui se retrouvent sur la même route. Leur groupe va affronter la peur, la faim, le froid et surtout la violence de cette guerre tout en restant solidaires. Les Soviétiques ont si bien avancé dans les terres, les massacres se multiplient qu’il faut évacuer les Allemands et ceux qui sont acceptés par les nazis. L’objectif est d’atteindre Gotenhafen pour embarquer sur l’un des navires de sauvetage dont le Wilhelm Gustloff. Mais cette promesse de liberté va devenir une tragédie, rappelant le Titanic en faisant malheureusement six fois plus de victimes…

Avis personnel:

Absolument renversant. En plus, c’est un roman historique qui décrit des événements restés méconnus et qui auraient dû, au contraire, être mis en lumière. Tout le monde a entendu parler du naufrage du Titanic mais pas ou peu du Wilhelm Gustloff. Ce roman est très émouvant, il se lit facilement. L’histoire est prenante et l’écriture est fluide. Par moment, on est révolté, choqué par tant de violences, de bêtises et de cruauté, puis ému par l’amitié et la solidarité qui existent entre nos personnages. C’est un roman passionnant qui laisse ses marques. A découvrir.

Disponible dans les bibliothèques suivantes: Aimée-Stitelmann ; Aubépine ;  Budé ; Coudriers ; Florence ; Gradelle ; Jean-Piaget ;  Sécheron ;Vuillonnex

 

maxMax / Sarah Cohen-Scali

Max «19 avril 1936. Bientôt minuit. Je vais naître dans une minute exactement. Je vais voir le jour le 20 avril. Date anniversaire de notre Führer.» Max est le prototype parfait du programme «Lebensborn». Des femmes sélectionnées par les nazis mettent au monde de purs représentants de la race aryenne, jeunesse idéale destinée à régénérer l’Europe. Une fable historique fascinante et glaçante. Une lecture choc remarquablement documentée. «On adore détester Max et on ne déteste pas l’adorer, a écrit un internaute. C’est exactement ça ! Cette formule illustre parfaitement l’ambiguïté de mon personnage, les sentiments contradictoires qu’il suscite chez le lecteur et que j’ai moi-même éprouvés en cours d’écriture.» Sarah Cohen-Scali Un roman prenant et sidérant. L’Express Une immersion dont on ne sort pas indemne. Page des libraires Un roman émouvant, dur et tendre à la fois. National-socialisme / sélection génétique / enfance / éducation / adolescence / guerre mondiale : 1939-1945 / Allemagne

Avis personnel

Un livre bouleversant qui retrace une vision différente, une vision de l’intérieur même du conditionnement nazi puisque c’est un enfant qui raconte. C’est un autre aspect de l’horreur vécue durant cette période. Il contient des descriptions dures, des paroles parfois crues mais reste sans conteste un livre à découvrir. Destiné aux adolescents à partir de 15 ans.

Disponible dans les bibliothèques suivantes: André-Chavanne ; Aubépine ; Bois-Caran ; Budé ; De Candolle ; Florence ; Foron ; Gradelle ; Jean-Piaget ; Madame-de-Staël ; Marais ; Nicolas-Bouvier ; Sécheron ; Voirets ; Vuillonnex

République et canton de Genève | DIP connexion