Groupe santé

Historique du groupe santé au collège du Marais

Le groupe santé du collège du Marais existe maintenant depuis la rentrée scolaire 2009. Il réunit une dizaine de personnes de corps de métier différents en lien avec le milieu scolaire et éducatif tels que : enseignants, conseillers sociaux, psychologues, infirmière et éducateur à la santé.

Il nous arrive régulièrement de faire appel à des intervenants externes à l’instar d’Action Innocence pour des présentations de groupe, ainsi qu’à des spécialistes pour la formation du personnel aux techniques nécessaires pour mener à bien notre action.

Au début, notre objectif a été la promotion de la santé auprès des élèves en examinant divers thèmes (SIDA, cyberdépendance, alimentation saine et équilibrée).

Après les premières années de fonctionnement, notre constat principal en travaillant avec les adolescents était qu’un travail plus en profondeur serait nécessaire pour avoir un impact sur les élèves à plus long terme. C’est à partir de ce constat que nous nous sommes penchés sur l’importance de promouvoir et de développer l’estime de soi. Cette notion est devenue le noyau central ou fil conducteur qui permet, selon nous, d’aborder les autres sujets en profondeur.

En nous basant sur des ouvrages tels que « Des enfants qui réussissent » de Jacques De Coulon, nous nous efforçons de promouvoir, auprès de tous les intervenants du milieu scolaire, des techniques de relaxation simples qui permettent aux individus de mieux se gérer et se connaître.

La finalité serait d’amener chacun à une amélioration de son bien-être par une approche plus sereine face aux difficultés du quotidien tant au niveau des interactions sociales qu’au niveau d’une gestion personnelle des émotions.

Ce projet s’inscrit dans le PER (Plan d’Etudes Romand) sous le chapitre Formation Générale FG 32 – répondre à ses besoins fondamentaux par des choix pertinents – et mobilise tout particulièrement les items 1 (identifier dans des situations scolaires particulières la part des émotions dans les réactions), 4 (adapter ses comportements dans diverses situations) et le chapitre FG 38 – « Expliciter ses réactions et ses comportements en fonction des groupes d’appartenance et des situations vécues. »

Les objectifs du groupe sont :

  • Former le personnel en contact avec le milieu scolaire à des techniques de respiration, de relaxation, de détente, et de concentration.

  • Appliquer ces techniques en classe ou dans d’autres lieux du milieu scolaire, avec les élèves et à des moments clefs, afin d’améliorer leur apprentissage et d’augmenter leur confiance en soi et leur bien-être.

  • Créer un cours facultatif pour les élèves intéressés afin de leur permettre de poursuivre par eux-mêmes les notions ou les techniques expérimentées en classe.

  • Poursuivre nos recherches dans ces domaines afin de proposer par la suite des formations continues ouvertes à l’ensemble des enseignants du Marais et de créer une culture d’établissement.

Concrètement

Mettre en place en classe ou en séances particulières des petits exercices adaptés aux différentes situations (stress, agitation, endormissement, manque de confiance en soi…) afin de transmettre aux jeunes des « outils » permettant de mieux gérer le stress, d’apprendre à canaliser les émotions et d’effectuer des choix qui préservent leur capital santé lorsqu’ils sont confrontés aux consommations ou habitudes dites à risque.

Finalement, nous avons également mis en place plusieurs séances d’information et de formation destinées à l’ensemble des enseignants du collège du Marais afin d’étendre cette formation à plus de personnes et de toucher un maximum d’élèves.

Qi-gong, yoga, méditation de pleine conscience, visualisation… sont quelques exemples parmi les champs d’apprentissage prospectés par le groupe santé afin d’étudier leur pertinence et leur application en classe avec les élèves.

Nos résultats

Les membres du groupe santé, plusieurs professeurs et l’équipe médico-psycho-sociale ont déjà pu éprouver ces pratiques en classe et, dans la grande majorité des cas, les bénéfices se sont ressentis rapidement au sein des élèves qui apprécient ces moments de relaxation. L’objectif à long terme est de former le plus d’enseignants possible afin de créer une culture d’établissement qui aura un impact sur l’école en augmentant le bien-être des élèves individuellement et en améliorant l’ambiance du collège.

République et canton de Genève | DIP connexion