Défi relevé pour 20 apprentis genevois aux 24H de Barcelone


L'aventure en trois vidéos

Samedi 10 juillet à Barcelone. Le top départ est donné pour les pilotes. Deux motos genevoises sont engagées dans la course pour 24H. Dans les paddocks, des apprentis mécaniciens et leurs moniteurs, prêts à intervenir.

À peine la course lancée, une première moto connaît des problèmes techniques. Puis c'est une autre moto qui défaillit et prend feu. Après réparations, les deux motos repartent.

Mais à quelques heures de la fin, les deux motos doivent abandonner pour raisons techniques. Malgré la déception, le responsable du projet se veut optimiste : «Nous avons pu courir pendant 23h sur 24h. C'est déjà bien. L'an prochain nous réussirons, avec du matériel plus performant» explique Laurent Huguenin.

Tous sont d’ailleurs prêts à se relancer dans l’aventure.