Procédure

Dernière mise à jour: 15 mars 2018

Que faire lorsqu’un élève présente une dyslexie, dysorthographie, dyscalculie, dyspraxie, dysgraphie ou dysphasie?

La rubrique suivante s’adresse aux familles qui souhaitent formuler une demande d’aménagements spécifiques  au sein de l’école. Elle s’adresse également aux équipes enseignantes et médicales.


Procédure permettant la mise en place d’aménagements

Les parents prennent contact avec un spécialiste reconnu par le Secrétariat à la pédagogie spécialisée (SPS) pour l’évaluation du trouble.

Le spécialiste reconnu communique aux parents ou à l’élève majeur le document d’évaluation et les propositions de soutiens ou d’aménagements.

Lorsque l’évaluation identifie un trouble neurodéveloppemental du langage (dysphasie), des apprentissages en lecture (dyslexie), en expression écrite (dysorthographie), en mathématiques (dyscalculie) et de la coordination motrice (dyspraxie et dysgraphie) ou du spectre de l’autisme, les parents transmettent le document d’évaluation au SPS pour validation du trouble. Un professionnel indépendant vérifie l’existence et, le cas échéant, la sévérité du trouble.

Le SPS transmet aux parents une attestation de confirmation du trouble justifiant la mise en place d’aménagements scolaires sur la base du rapport rédigé par le spécialiste. Cette attestation sera valable pour tout le cursus scolaire de l’élève.

Les parents ou l’élève majeur transmettent à la direction de l’établissement scolaire une demande d’aménagements à laquelle ils joignent le document reçu de la part du SPS, cela avant le 31 octobre.

Lorsque la situation de l’élève l’exige, une rencontre est organisée entre l’école, les parents ou l’élève majeur, voire le spécialiste.

C’est finalement la direction d’établissement qui prend la décision relative aux aménagements pédagogiques. Elle a la possibilité de n’accepter qu’une partie des aménagements proposés, en fonction de son appréciation de la situation pédagogique individuelle de l’élève et des ressources dont dispose l’établissement scolaire.

Elle en informe formellement les parents ou l’élève majeur, la Direction générale et les enseignants concernés.

La pertinence des mesures est évaluée au minimum une fois par année.

Renouvellements

Les parents ou l’élève majeur adresse en début de l’année scolaire à la direction de l’établissement une demande de renouvellement accompagnée par l’attestation établie par le SPS.

Il est indiqué que la situation pédagogique soit réévaluée au passage d’un degré d’enseignement à l’autre.

A l’entrée de l’enseignement secondaire II, les parents ou l’élève majeur transmettent au nouvel établissement une demande d’aménagements accompagnée de deux documents:

  • l’attestation établie par le SPS ;
  • un descriptif récent de l’évolution du trouble rédigé par le spécialiste.