Quel bilan peut-on tirer de la migration du DIP vers le système d'exploitation Linux ?

Dimanche, 12 Octobre, 2014

Le 8 octobre dernier le Conseil d'Etat genvois a répondu à une série de quatre question de la députée Sophie Forster Carbonnier. Cette dernière souhaitait notamment connaître la plus-value issue de la migration vers les logiciels libres d'une bonne partie de l'informatique pédagogique du DIP.  Autres points soulevés: les aspects financiers, la compatibilité avec les outils numériques du Plan d'études romands et la situation dans les autres cantons.