secretariat.renard [at] etat.ge.ch
Cycle d'orientation

Renard

Usage d'Internet

Les outils numériques très présents au quotidien (téléphones, tablettes, ordinateurs, objets connectés, etc.) permettent de communiquer, de collaborer, de s’informer ou d’informer, et de créer du texte, des images et du son. Les possibilités offertes par ces outils s’inscrivent dans le cadre légal. Les enfants dès l’âge de 10 ans et leurs parents sont responsables de tout usage inapproprié ou illégal des outils numériques.

On rappellera qu’il est interdit de :

• porter atteinte à l’image et à la personnalité d’autrui : images et sons captés sans l’autorisation explicite des personnes concernées, injures, diffamation, rumeurs, cyber-harcèlement ;
• véhiculer des contenus inappropriés : images pornographiques, violentes, etc. ;
• violer le droit d’auteur : plagiat, piratage de vidéos, de musiques ou de logiciels ;
• commettre des actes délictueux : racisme, usurpation d’identité, désinformation ;
• inciter à des comportements à risque : défis dangereux, vol, suicide, etc.

Cadre scolaire

L’usage des outils numériques à l’école s’inscrit dans le cadre d’activités pédagogiques, qui répondent à des objectifs du Plan d’études romand (PER). Leur utilisation est accompagnée d’une prévention des risques liés au numérique, notamment au travers d’outils de sensibilisation (www.ge.ch/lc/pn) proposés par la direction générale de l’enseignement obligatoire (DGEO) et par le service écoles-médias (SEM). Au sein des établissements, l’accès à internet (par le Wi-Fi ou le réseau câblé) repose sur une infrastructure sécurisée et filtrée, destinée à protéger les élèves de toute exposition à des contenus inappropriés, en particulier violents ou à caractère sexuel.

Les ressources numériques (fiches pédagogiques, sons, vidéos...) mises à disposition des élèves ne doivent être partagées sous aucun prétexte en dehors du périmètre de la classe. Lorsque des leçons sont données en visioconférence, il est interdit d’enregistrer,

de filmer, de photographier ou de faire des captures d’écran, ainsi que d’en diffuser le contenu sur quelque support que ce soit et à qui que ce soit.

Cadre privé

Il est essentiel que les parents s’intéressent aux activités scolaires et personnelles de leurs enfants sur internet, afin de s’assurer qu’ils ne sont ni victimes ni à l’origine de comportements illégaux. En cas de besoin, les parents peuvent recourir à des logiciels qui rendent certains contenus inaccessibles aux enfants.
 

Utilisation d'appareils électroniques privés

Durant l’horaire scolaire, y compris les temps de récréation, l’usage de tout support électronique privé est interdit dans le périmètre scolaire (bâtiments scolaires et préau), sous réserve de l’autorisation formelle de l’enseignant-e dans le cadre d’activités pédagogiques. Les supports électroniques privés doivent ainsi être éteints et rangés.
Il n’est dès lors pas possible de joindre les élèves au moyen de l’un ou l’autre de ces supports durant l’horaire scolaire. En cas d’urgence, les parents téléphonent au secrétariat du collège. En dehors de l’horaire scolaire, y compris pendant la pause de midi, des modalités locales sont définies dans chaque collège.

En cas de non-respect des règles d’utilisation des supports électroniques privés, des sanctions peuvent être prises par les directions de collège. De surcroît, le support électronique privé peut être confisqué jusqu’à la fin de l’horaire scolaire de la journée.
 

Réseaux sociaux

Depuis l'entrée en vigueur en 2018 du Règlement général de l'UE sur la protection des données, l’utilisation de Whatsapp est réservée aux jeunes âgés de 16 ans révolus. Pour tous les autres réseaux sociaux, l'âge d'admission est variable, mais dans tous les cas supérieur à 13 ans révolus.

L’usage de ces réseaux nécessite en outre de prendre des précautions particulières. Il est ainsi vivement conseillé de ne publier que des informations qui peuvent être vues de tous, quelles que soient les restrictions de confidentialité appliquées. Un comportement particulièrement prudent s’impose lors de tout contact avec des tiers dont on ne connaît pas l’identité de façon certaine ou pour toutes les transactions financières.