Horaire de l'élève

L'horaire de l'élève est défini dans une directive de la Direction générale de l'enseignement obligatoire et concerne l'ensemble des écoles primaires. Dans des cas exceptionnels, une souplesse reste admise dans l'organisation des récréations.

Horaire du matin

 

1P/2P

3P/4P

5P-8P

Accueil
8h-8h45
-
Enseignement
8h45-9h35
Enseignement
8h-9h35
Enseignement
8h-9h35
Récréation
9h35-10h05
Récréation
​9h35-10h05
Récréation
​9h35-9h55
Enseignement
10h05-11h30
Enseignement
10h05-11h30
Enseignement
9h55-11h30
Horaire de l'après-midi

1P/2P

3P

4P-8P

Accueil
13h30-14h
-
Enseignement
14h-14h45
Enseignement
13h30-14h45
Enseignement
13h30-15h
Récréation
14h45-15h15
Récréation
14h45-15h15
Récréation
15h-15h15
Enseignement
15h15-16h
Enseignement
15h15-16h
Enseignement
15h15-16h

 

Il arrive parfois que, pour différentes raisons, des parents ne soient pas en mesure de venir chercher leur enfant à la sortie de l'école. Pour assurer leur sécurité, des dispositions entre le Groupement Intercommunal pour l'Animation Parascolaire (GIAP) et la Direction générale de l'enseignement obligatoire (DGEO) ont été prévues. Après un délai de vingt minutes, si les parents n’ont pu être atteints, les enseignant-e-s prennent contact avec les animateurs et animatrices de l’établissement pour que l’enfant soit accueilli provisoirement au restaurant scolaire ou aux activités surveillées.

Devoirs surveillés

surveillance_a.pngPrioritairement destinés aux élèves du cycle moyen, des devoirs surveillés sont proposés en fonction des besoins recensés. Les modalités d’organisation sont précisées et validées par la direction d’établissement.

Chaque parent peut faire la demande d’une participation de son enfant aux devoirs surveillés.

A l'école de Compesières, les devoirs surveillés ont lieu les lundis entre 16h et 17h.

Les parents intéressés peuvent prendre contact avec l’enseignant titulaire pour envisager une éventuelle prise en charge de leur enfant.

Objets trouvés

De nombreux objets (vestes, chaussures, lunettes, clés, ...) sont régulièrement trouvés dans l'enceinte de l'école.

Si le propriétaire n'est pas retrouvé, l'objet est déposé:
- pour l'école 1900: auprès de Monsieur Patrick SOTTAS
- pour les pavillons: dans la caisse vers l'entrée

Harcèlement

Le harcèlement se définit comme une forme de violence constituée d’actes agressifs intentionnels – caractérisés par la répétition et l’abus systématique de pouvoir – perpétrés par un individu ou un groupe d’individus à l’encontre d’une victime qui ne peut se défendre seule. Le cyberharcèlement est une forme de harcèlement exercée via les médias numériques.

La lutte contre le harcèlement entre pairs à l’école est une priorité pour le DIP. Dans ce contexte, un protocole d’intervention global est en place dans l’ensemble des établissements afin d’assurer une prise en charge cohérente des situations de harcèlement.

En cas de soupçon de harcèlement, les parents sont invités à s’adresser en premier lieu aux enseignant-e-s titulaires. Les équipes pluridisciplinaires, les infirmiers et infirmières et les éducateurs et éducatrices des établissements primaires sont aussi à leur disposition. Les cas de harcèlement sont systématiquement signalés aux directions d’établissement, lesquelles sont garantes de leur traitement.

Des informations complémentaires se trouvent sur :
Lien harcèlement scolaire
Lien abus ou harcèlement sur un élève par un enseignant ou responsable jeunesse
L’ensemble de ce dispositif de lutte contre le harcèlement entre pairs à l’école obligatoire est supervisé, au niveau de la Direction générale de l’enseignement obligatoire, par le service du suivi de l’élève SSEatetat [dot] ge [dot] ch

Maltraitance

La maltraitance prend de multiples aspects. Elle n'est pas forcément liée à la violence physique qui se manifeste par des coups et des blessures. Les menaces ou les humiliations répétées sont aussi des formes de maltraitance. De même que le harcèlement et les abus sexuels.

Les équipes de direction, les enseignants et les infirmières et infirmiers, les éducatrices et éducateurs, les conseillères sociales et les conseillers sociaux, ainsi que les psychologues sont à votre disposition au sein des établissements scolaires. Il existe aussi de nombreuses personnes à qui s'adresser pour chercher de l'aide hors de l'établissement scolaire.

Le site de l'Etat de Genève comporte les informations à disposition des élèves et de leurs parents https://www.ge.ch/qui-m-adresser-si-quelqu-me-traite-mal-si-je-me-sens-d...

Bibliothèque

Les élèves ont la possibilité d'emprunter des livres sur temps scolaire dans le cadre de l'école.

Catalogue de l'Atelier du livre

Manifestations sportivesraquettes_a.png

Le Service enseignement et évaluation de la DGEO, en collaboration avec les associations sportives et les maître-sse-s de disciplines artistiques et sportives, propose des manifestations sportives aux élèves de l’enseignement primaire.

Certains tournois sont individuels, l’inscription se fait par les parents, d’autres sont collectifs et il appartient à l’enseignant-e de décider s’il/elle inscrit sa classe.

Des interventions à l’école peuvent être menées par des associations pour préparer certaines manifestations.

Les informations détaillées sont disponibles sur le site Enseignement.

Concerts scolaires

Le Service enseignement et évaluation de la DGEO propose aux élèves la possibilité de participer à des concerts scolaires. Il appartient à l’enseignant-e de décider s’il/elle inscrit sa classe.

Les informations détaillées sont disponibles sur le site Enseignement.

Législation cantonale

L'enseignement primaire est régi par plusieurs textes de la législation cantonale :

Règlement de l’école

Vous trouverez le règlement d'école ci-dessous

Compesières.pdf

Utilisation des outils numériques


Cadre légal

Les outils numériques très présents au quotidien (téléphones, tablettes, ordinateurs, objets connectés, etc.) permettent de communiquer, de collaborer, de s’informer ou d’informer, et de créer du texte, des images et du son. Les possibilités offertes par ces outils s’inscrivent dans le cadre légal. Les enfants dès l’âge de 10 ans et leurs parents sont responsables de tout usage inapproprié ou illégal des outils numériques.

On rappellera qu’il est interdit de :

  • porter atteinte à l’image et à la personnalité d’autrui : images et sons captés sans l’autorisation explicite des personnes concernées, injures, diffamation, rumeurs, cyber-harcèlement ;
  • véhiculer des contenus inappropriés : images pornographiques, violentes, etc. ;
  • violer le droit d’auteur : plagiat, piratage de vidéos, de musiques ou de logiciels ;
  • commettre des actes délictueux : racisme, usurpation d’identité, désinformation ;
  • inciter à des comportements à risque : défis dangereux, vol, suicide, etc.

Cadre scolaire

L’usage des outils numériques à l’école s’inscrit dans le cadre d’activités pédagogiques, qui répondent à des objectifs du Plan d’études romand (PER). Leur utilisation est accompagnée d’une prévention des risques liés au numérique, notamment au travers d’outils de sensibilisation proposés par la direction générale de l’enseignement obligatoire (DGEO) et par le service écoles-médias (SEM).

Au sein des établissements, l’accès à internet (par le Wi-Fi ou le réseau câblé) repose sur une infrastructure sécurisée et filtrée, destinée à protéger les élèves de toute exposition à des contenus inappropriés, en particulier violents ou à caractère sexuel.

Les ressources numériques (fiches pédagogiques, sons, vidéos...) mises à disposition des élèves ne doivent être partagées sous aucun prétexte en dehors du périmètre de la classe. Lorsque des leçons sont données en visioconférence, il est interdit d’enregistrer, de filmer, de photographier ou de faire des captures d’écran, ainsi que d’en diffuser le contenu sur quelque support que ce soit et à qui que ce soit.


Cadre privé

Il est essentiel que les parents s’intéressent aux activités scolaires et personnelles de leurs enfants sur internet, afin de s’assurer qu’ils ne sont ni victimes ni à l’origine de comportements illégaux. En cas de besoin, les parents peuvent recourir à des logiciels qui rendent certains contenus inaccessibles aux enfants.

Charte numérique

Quelques précautions à discuter en famille.

Réseaux sociaux

En référence au Règlement général de l’UE sur la protection des données (RGPD), l’utilisation de WhatsApp est réservée aux jeunes âgé-e-s de 16 ans révolus. Pour tous les autres réseaux sociaux, l’âge d’admission est variable, mais dans tous les cas supérieur à 13 ans révolus.

L’usage de ces réseaux nécessite en outre de prendre des précautions particulières. Il est ainsi vivement conseillé de ne publier que des informations qui peuvent être vues de tou-te-s, quelles que soient les restrictions de confidentialité appliquées. Toute personne qui publie ou partage un contenu illégal, même dont elle n’est pas l’auteure, engage sa responsabilité, ce qui peut entraîner des conséquences. Un comportement particulièrement prudent s’impose lors de tout contact avec des tiers dont on ne connaît pas de façon certaine l’identité ou pour toutes les transactions financières.

Utilisation des appareils électroniques privéssmartphone_a.png

Durant l’horaire scolaire, y compris les temps de récréation, l’usage de tout outil numérique privé est interdit dans le périmètre scolaire (bâtiments scolaires et préau), sous réserve de l’autorisation formelle de l’enseignant-e dans le cadre d’activités pédagogiques.
Les outils numériques privés doivent ainsi être éteints et rangés.

Il n’est dès lors pas possible de joindre les élèves au moyen de ces outils durant l’horaire scolaire. En cas d’urgence, les parents téléphonent au secrétariat de l’établissement.

En dehors de l’horaire scolaire, y compris pendant la pause de midi, des modalités locales sont définies dans chaque établissement. En cas de non-respect des règles d’utilisation des outils numériques privés, des sanctions peuvent être prises par les directions d’établissement. De surcroît, l'outil numérique privé peut être confisqué jusqu’à la fin de l’horaire scolaire de la journée.

Les outils numériques privés restent sous la responsabilité de l’élève.

Pour favoriser les échanges entre l’école et ses partenaires, chaque établissement met en place une instance participative.
Cette dernière regroupe notamment des membres représentatifs de l’association locale de parents d’élèves (APE), de la commune, du Groupement intercommunal pour l’animation parascolaire (GIAP) et du corps enseignant.
Des réunions sont organisées au cours de l’année scolaire. Celles-ci offrent un espace d’information, de consultation et de propositions sur l’école et son environnement.
Afin d'encourager la participation citoyenne des enfants, des conseils  des élèves sont également mis en place dans chaque école, en lien avec le conseil de la jeunesse instauré par la nouvelle loi sur l'enfance et la jeunesse.
D'éventuelles informations propres à l'établissement sont disponibles sur la page d'accueil de l'établissement.

 
07.07.2021

Absences des élèves, demande de congé

Rappel des démarches à effectuer et formulaires à disposition
 
24.08.2020

Covid-19 : informations de la Direction d'établissement

Vous trouverez, ci-joints, les différents informations émanant de la Direction de l'établisseme