Horaire de l'élève

L'horaire de l'élève est défini dans une directive de la Direction générale de l'enseignement obligatoire et concerne l'ensemble des écoles primaires. Dans des cas exceptionnels, une souplesse reste admise dans l'organisation des récréations.

Horaire du matin

 

1P/2P

3P/4P

5P-8P

Accueil
8h-8h45
-
Enseignement
8h45-9h30
Enseignement
8h-9h30
Enseignement
8h-9h35
Récréation
9h30-10h
Récréation
​9h30-10h
Récréation
​9h35-9h55
Enseignement
10h-11h30
Enseignement
10-11h30
Enseignement
9h55-11h30
Horaire de l'après-midi

1P/2P

3P

4P-8P

Accueil
13h30-14h
-
Enseignement
14h-14h45
Enseignement
13h30-14h45
Enseignement
13h30-15
Récréation
14h45-15h15
Récréation
14h45-15h15
Récréation
15h-15h15
Enseignement
15h15-16h
Enseignement
15h15-16h
Enseignement
15h15-16h

Il arrive parfois que, pour différentes raisons, des parents ne soient pas en mesure de venir chercher leur enfant à la sortie de l'école. Pour assurer leur sécurité, des dispositions entre le Groupement Intercommunal pour l'Animation Parascolaire (GIAP) et la Direction générale de l'enseignement obligatoire (DGEO) ont été prévues. Après un délai de vingt minutes, si les parents n’ont pu être atteints, les enseignant-e-s prennent contact avec les animateurs et animatrices de l’établissement pour que l’enfant soit accueilli provisoirement au restaurant scolaire ou aux activités surveillées.

Devoirs surveillés

surveillance_a.pngEn fonction des besoins, la direction organise des devoirs surveillés pour tous les élèves de la 3P à la 8P et leur permet de disposer d’un lieu afin d’effectuer leurs devoirs. Cette prestation est organisée en articulation avec le parascolaire.

Les devoirs surveillés sont assurés par des enseignant-e-s ou des remplaçant-e-s. Chaque parent peut inscrire son enfant à cette prestation assurée dans tous les établissements au moins une fois par semaine.

Les parents des élèves de Saint-Antoine peuvent inscrire leur enfant aux devoirs surveillés qui ont lieu à l'école de Ferdinand-Hodler.

Objets trouvés

Les objets trouvés se trouvent dans un coffre dans le hall de l'école. Les objets non récupérés en fin d'année sont donnés à des œuvres caritatives.

Bibliothèque

La bibliothèque de l'école est ouverte sur temps scolaire. Les classes s'y rendent avec leur enseignant. Les élèves peuvent emprunter un livre pendant 2 semaines.

Manifestations sportivesraquettes_a.png

Le service enseignement et évaluation de la DGEO, en collaboration avec les associations sportives, les maîtres-ses de disciplines artistiques et sportives - éducation physique, et l’office cantonal du sport et de la culture, propose à ses élèves des manifestations sportives. Les informations détaillées sont disponibles sur la page de l'éducation physique du site Disciplines EP.

Législation cantonale

L'enseignement primaire est régi par plusieurs textes de la législation cantonale :

Harcèlement à l'école

La lutte contre le harcèlement entre pairs à l’école et plus spécifiquement à l'école obligatoire est une priorité pour le département de l’instruction publique, de la formation et de la jeunesse (DIP).

Un protocole d’intervention global a été élaboré au niveau du service de santé de l'enfance et de la jeunesse et communiqué à l’ensemble des établissements du primaire et du cycle d’orientation. Ce protocole a pour objectif d’assurer au niveau du canton une prise en charge cohérente des situations de harcèlement. Il décrit les diverses étapes du traitement des situations et indique ce qu’il convient de faire. Ce protocole est en sus adapté au contexte, aux ressources et à l’environnement de chaque école.

Si un parent a le sentiment que son enfant est harcelé, il doit s'adresser en premier lieu aux enseignants responsables de ce dernier. Les membres des équipes pluridisciplinaires des établissements primaires qui en sont dotés, et des équipes médico-psycho-sociales des cycles d’orientation (éducateurs, conseillers sociaux, infirmières, psychologues, logopédistes) sont aussi à leur disposition. Les directions locales sont toujours informées des situations de harcèlement et sont garantes de leur traitement.


L’ensemble de ce dispositif de lutte contre le harcèlement entre pairs à l’école obligatoire est supervisé, au niveau de la Direction générale de l’enseignement obligatoire, par le service du suivi de l’élève SSEatetat [dot] ge [dot] ch

Règlement de l’école

Règlement Notre établissement souhaite privilégier la construction d'un climat scolaire positif pour favoriser des conditions d'apprentissage constructives pour tous les élèves. Les valeurs de respect, de sécurité, de tolérance, d'entraide et de solidarité sont prioritaires. Elles se concrétisent à travers des règles collectives à respecter, explicitées dans le document « règles collectives de vie » affiché dans toutes les classes et à l’entrée du nouveau bâtiment sous forme d’affiche. Ce règlement s'applique aux 3 écoles de l'établissement. Il est décliné sous forme de règles de vies propres à chaque école. Les valeurs de l'établissement se traduisent par des règles collectives inscrites dans ce règlement. Ces valeurs sont : - le respect de soi - le respect des camarades - le respect des adultes - le respect du matériel et des lieux

Utilisation d'Internet à l'école

Cadre légal

Bien qu’immatériel,  Internet  n’est pas  un espace de non-droit.  Les lois en vigueur s’appliquent.  Les  parents et les  enfants dès  l’âge de  10 ans  sont  responsables de  toute publication  inappropriée ou illégale.

Il est  notamment interdit de  diffuser  et de  stocker des  documents (textes, images ou sons) qui :

•  portent  atteinte à l’image et à la personnalité d’autrui : injures, diffamation,  rumeurs, cyber-harcèlement ;

•  contreviennent aux bonnes mœurs : images pornographiques, violentes, etc. ;

•  violent le droit d’auteur : plagiat,  téléchargement illégal de vidéos  ou de musiques, piratage de logiciels ou d’applications ;

•  constituent des  actes délictueux : racisme, usurpation d’identité, désinformation ;

•  incitent à des  comportements à risque : défi, incitation suicidaire, vol, etc.

Il est  également interdit de prendre et d’utiliser des  photos, des  vidéos  – captées notamment avec  un téléphone portable – et d’enregistrer des sons, sans l’autorisation explicite des personnes concernées.

Cadre scolaire

Internet est dans les écoles au service de la pédagogie. Son utilisation par les élèves en classe est  définie par les objectifs  de la thématique MITIC (Médias,  images, technologies de l’information et de la communication) du Plan d’études romand (PER).

Dans les établissements, l’accès  à Internet  (par le Wi-Fi ou le réseau câblé)  repose sur une infrastructure sécurisée et filtrée destinée à protéger les élèves de toute exposition à des  contenus inappropriés, en particulier violents ou à caractère sexuel.

L’utilisation d’Internet  n’allant pas  de soi, il est  nécessaire que  les élèves soient  sensibilisé-e-s aux risques. La Direction générale de l’enseignement obligatoire  (DGEO) et le Service écoles-médias (SEM) proposent ainsi de nombreux outils de sensibilisation (http://www.ge.ch/lc/pnep).

Cadre privé

Les parents peuvent installer sur leurs propres équipements informatiques ou ceux de leurs enfants des  logiciels de contrôle  parental. Ceux-ci permettent de filtrer automatiquement les contenus inappropriés.

Réseaux sociaux

Depuis  le 25 mai 2018  (entrée en  vigueur  du Règlement général de  l’UE sur la protection des données : RGPD),  l’utilisation des  Whatsapp est réservée aux jeunes de 16 ans révolus. Pour tous les autres réseaux sociaux, l'âge d'admission est variable, mais dans tous les cas supérieure à 13 ans révolus.

L’usage  de ces  réseaux nécessite, en outre, de prendre des  précautions particulières. Il est ainsi vivement  conseillé de ne publier que des  informations qui peuvent être vues de tou-te-s, quelles que soient les restrictions de confidentialité  appliquées. Un comportement particulièrement prudent s’impose lors de tout contact avec des tiers dont on ne connaît pas de façon certaine l’identité ou pour toutes les transactions financières.

internet_a.png

L'utilisation de l'informatique est devenue incontournable dans le cadre scolaire. Au point que les MITIC (médias, images, technologies de l'information et de la communication) font désormais partie des programmes pédagogiques, à la fois objet et moyen d'enseignement.

Dans ce contexte, le DIP met à disposition du personnel et des élèves des outils et services informatiques : postes de travail, applications, accès à Internet.

L'utilisation de ces moyens implique le respect de règles de conduite afin de favoriser un usage conforme aux lois et règlements, adéquat, efficient et responsable. Leur accès dans les écoles est réglé par les directives du département.

Utilisation des appareils électroniques privéssmartphone_a.png

Sous réserve de l’autorisation formelle de l’enseignant-e, l’usage de tout support électronique privé est interdit (art. 115 al. 7 de la Loi sur l’instruction publique). Celui-ci reste donc éteint lorsque l'élève se présente à l'école et ne peut être rallumé que lorsque l'élève se troue hors du bâtiment scolaire. 
Dès lors, il n’est pas possible d’appeler un-e élève sur son appareil mobile pendant les heures scolaires. En cas d’urgence, les parents téléphoneront au secrétariat de l’établissement.

L'appareil reste sous la responsabilité de l'élève. 

2019

23
décembre
03
janvier

Vacances de Noël et Nouvel An

2020

10
février
14
février

Vacances de février

01
mai
01
mai

Fête du travail

21
mai
21
mai

Ascension

01
juin
01
juin

Pentecôte

29
juin
21
août

Vacances d'été

 
08.02.2019

Concert des écoles de Saint-Antoine et Fedinand-Hodler (1P-4P)

28 mai 2019