Vous êtes ici : Accueil / Les Cours Ouverts en Ligne du SEM / Moodle / 3.7 Statistiques liées aux tests

3.7 Statistiques liées aux tests

Par Fanny Boitard publié 24/09/2015 12:15, Dernière modification 30/05/2016 11:08
Moodle, statistiques liées aux tests.

Informations globales sur le test


Note moyenne des premières tentatives

Indication: on considère généralement que cette note devrait se situer entre 50 et 75%

Note moyenne de toutes les tentatives

 

Note médiane pour premières tentatives

la moitié des notes se trouvent au-dessous de ce score

Écart type pour premières tentatives

mesure la dispersion autour de la moyenne. Valeur attendue, entre 12 et 18%. Une valeur inférieure signale des notes trop liées (tricherie?)

Dissymétrie de la distribution des notes pour premières tentatives

0 correspond à une distribution parfaitement symétrique. Les valeurs positives signalent une queue qui s'étend vers la droite et les valeurs négatives vers la gauche

Aplatissement de la distribution des notes pour premières tentatives

vaut 0 pour une distribution normale. Une valeur élevée correspond à une distribution pointue en sa moyenne avec des queues épaisses.

Indication, on considère généralement qu'il faut une valeur entre 0 et 1. Une valeur supérieure à 1 indique que le test ne distingue pas très bien entre les bons les moyens et les mauvais étudiants.

Coefficient de cohérence interne pour premières tentatives

une valeur basse signifie qu'une partie des questions ne discriminent pas les capacités des étudiants et que les différences avec les autres scores sont dues au hasard; ou qu'une partie des questions testent des aptitudes qui sont mal corrélées avec celles testées par les autres questions; en d'autres termes, le test est inhomogène.

Indication: on estime généralement que le coefficient devrait être compris entre 64 et 75% et plus.

Erreur de rapport pour premières tentatives

estime le pourcentage de l'écart type qui est dû à la chance plutôt qu'aux différences d'aptitudes entre les étudiants.

Indication: on considère généralement que les valeurs supérieures à 50% sont insatisfaisantes: elles impliquent que moins de la moitié de l'écart type est dû aux aptitudes et que le reste résulte d'effets de chance.

Erreur standard pour premières tentatives

estime la part de l'écart type dû aux effets de chance et donne une mesure de l'incertitude des scores de l'étudiant: s'il passe un test équivalent, son score devrait se situer à plus ou moins cette quantité du score précédent. Plus l'erreur standard est petite, meilleur est le test.

Indication: on estime généralement que cette erreur standard devrait être inférieure à 8%

NB: Les valeurs données de manière indicatives ont été suggérées par des enseignants genevois ayant une grande habitude des tests sur moodle.

 

Informations sur chaque question

(extrait de https://wiki.umontreal.ca/pages/viewpage.action?pageId=92832287)

Lorsque vous créez un test et que des tentatives sont effectuées par les étudiants, vous avez accès à des statistiques pour chacune des questions. Vous pouvez les trouver dans votre test > Navigation > Résultats > Statistiques. Vous arrivez alors sur une page qui ressemble à celle-ci :

Voyons de plus près le tableau des statistiques et ce que signifient les différentes colonnes.

Écart-type (standard deviation)

Variation entre les résultats à la question

Score de réponses au hasard (random guess score)

Résultat que l'étudiant pourrait avoir s'il entrait une réponse au hasard

Pondération désirée (intended weight)

Dépend des paramètres de la question. Par exemple, si la question 1 vaut 3 points dans un quiz noté sur 10, sa pondération désirée est de 30 %.

Coefficient effectif (effective weight)

Estimation, à partir des résultats, du degré de variation dû à cette question. Le coefficient effectif devrait ressembler le plus possible à la pondération désirée.

Indice de discrimination (discrimination index)

Corrélation entre le résultat à cette question et le total du test. Lorsqu'une question est bien faite, les étudiants qui réussissent bien à cette question sont les mêmes qui réussissent bien dans le total du test. Si les étudiants faibles réussissent mieux que les élèves forts à une question en particulier, il y a peut-être un problème avec la question.

Efficience discriminatoire (discrimination efficiency)

Semblable à l'indice de discrimination. Voir plus d'informations sur le calcul de cet indice ici (en anglais) : http://docs.moodle.org/dev/Quiz_statistics_calculations

Observons maintenant l'histogramme:
Indice de facilité (facility index) : Pourcentage d'étudiants ayant réussi la question. Cet indice indique à quel point une question est réussie ou échouée et permet donc de repérer les questions qui posent problème, soit à cause de la question elle-même (défaut dans la question, dans la formulation de l'énoncé), soit parce que la matière n'est pas acquise chez les étudiants. Si trop de questions sont trop faciles, le test ne mesure peut-être pas ce qu'il devrait mesurer.

Tous les contenus de ce site sont publiés sous licence DIP Creative Commons by-nc-nd

Site internet réalisé par le service écoles-médias (SEM) hébergé par la direction générale des systèmes d'information (DGSI) impressum