Soutiens et aménagements scolaires

La mise en place de mesures de soutien et d'aménagements scolaires s'inscrit dans les finalités de l'école inclusive. Les soutiens et aménagements contribuent à la réussite scolaire des élèves, notamment par la lutte contre l'échec scolaire, en tendant à permettre aux élèves concernés de satisfaire aux objectifs et progressions d’apprentissage du Plan d’études romand (PER), des programmes de l’enseignement secondaire II et tertiaire B ainsi qu’aux exigences de promotion et de certification fixées dans les textes légaux cantonaux et fédéraux. Les aménagements mis en place dans l’école régulière répondent aux critères de la compensation des désavantages, concept défini par le Centre Suisse de Pédagogie spécialisée (CSPS).

La directive "Soutiens et aménagements scolaires" de 2017 reprend la quasi-totalité des anciennes mesures (liste dys-) à l'exception de ce qui posait problème en termes de cadre suisse de la compensation des désavantages et d'incompatibilité avec les ordonnances de certification. Cette directive de 2017 se conforme ainsi au cadre légal et réaffirme le principe d'une école compétente et proactive pour mettre en place les mesures de soutien. Les mesures qui dépassent la compensation des désavantages sont reprises dans la directive Adaptations scolaires de 2018.

Le site Cap Intégration et son comité rédactionnel participent à cette réflexion et mettent à disposition des enseignants et du public des informations susceptibles de soutenir les acteurs de l’école dans la mise en œuvre concrète de l’accompagnement de ces élèves. Les enseignants y trouveront également des suggestions pédagogiques et didactiques ainsi que des propositions d’aménagements scolaires :