Vous êtes ici : Accueil / Présentation / Présentation Formation / Ecole Supérieure d'Educatrices et d'Educateurs de l'Enfance / Candidats / Formation passerelle : conditions d'admission

Formation passerelle : conditions d'admission

Peuvent se présenter à la procédure d'admission :

  1. les candidats genevois, quel que soit leur domicile ;
  2. les candidats domiciliés dans le canton ;
  3. les candidats jouissant du statut de frontalier assujetti, à Genève, à l’impôt sur le revenu de l’activité rémunérée qu’il exerce de manière permanente dans le canton;
  4. les candidats doivent être domiciliés depuis au moins 2 ans dans le canton de Genève ou dans un autre canton suisse signataire des conventions avec la République et canton de Genève relatives à l’admission dans leurs écoles publiques respectives d’élèves domiciliés sur le territoire de l’autre canton ;
  5. les candidats ne remplissant pas les conditions précitées peuvent être admis dans la limite des places disponibles et pour autant qu’ils s’acquittent du coût de leur formation prévu par les conventions.

> en savoir plus

 Parcours préalable :

  1. Etre titulaire d'un titre du tertiaire dans le domaine socio-éducatif (ex : diplôme, bachelor, master, en travail social, psychologie, sciences de l'éducation, enseignement). Pour les titres tertiaires étrangers, en avoir obtenu la reconnaissance suisse (s'adresser au SEFRI, Swiss Universities, CDIP, DGES II).
  2. Etre au bénéficie d'une année d'expérience professionnelle, en continu, dans le champ professionnel de l'éducation de l'enfance, dans une institution de la petite enfance à Genève (IPE), à un taux minimum de 50% hebdomadaire, hors remplacements, encadrant des enfants dans un groupe.
  3. Avoir un niveau B2 en français.
  4. Avoir 18 ans révolus.

 

Indépendamment des conditions liées au domicile, à l'expérience et aux titres,  l'admission à l'ESEDE-CFPSo présuppose que le candidat remplisse les conditions alternatives ou cumulatives suivantes :

  1. être au bénéfice d'un contrat de travail en IPE à Genève (avec un taux d'activité minimum de 50% en continu, dans un groupe d'enfants, hors remplacements) couvrant le temps de la formation ;
  2. déposer, dans les délais impartis par l'école, un dossier de candidature constitué des formulaires téléchargeables sur le site de l'école, dûment remplis, et de tous les documents qui y sont mentionnés ;
  3. produire une déclaration, datant de moins de 3 mois, attestant de l'absence de procédure judiciaire et/ou de condamnation pour faits incompatibles avec l'exercice de la profession.

 

La formation passerelle se déroule sur deux ou trois semestres selon le taux d'activité du candidat :

  1. de 50 à 79% = trois semestres
  2. de 80 à 100% = deux semestres

 

La formation comporte des cours et des séminaires d'analyse de la pratique se déroulant les mercredis entre le premier mercredi de la rentrée et le dernier mercredi avant Noël.

Il s'agit d'environ 90 heures de présence école obligatoire. Une visite formative par un maître d'enseignement professionnel est organisée dans le cursus de l'étudiant.

Des travaux sont à réaliser ponctuellement et font l'objet d'une évaluation.

La structure d'accueil de la petite enfance (SAPE) dans laquelle le candidat exerce, s'engage à lui offrir le suivi par un formateur à la pratique professionnelle dont le dossier doit être validé par l'école.

Le formateur à la pratique professionnelle et l'étudiant travaillent au contact l'un de l'autre pendant la durée de la formation.

Pour les voies en emploi et la formation passerelle V1800, le formateur à la pratique professionnelle doit avoir un titre d'éducateur de l'enfance ou titre jugé équivalent par l'ESEDE-CFPSo et avoir obtenu son diplôme au minimum quatre ans avant le début de la formation du candidat à l'ESEDE-CFPSo.

La procédure de qualification ne peut être réalisée qu'une fois le module de formation V1800 acquis et la majorité des heures de pratique professionnelle (PP) et de pratique professionnelle accompagnée (PPA) validées. Il s'agit de rédiger un travail de diplôme, se soumettre à un examen pratique professionnel et faire un entretien de fin de formation.

La formation passerelle permet d'obtenir le diplôme ES d'éducateur de l'enfance qui est reconnu sur le plan fédéral.

 

Voir aussi :