Impressum

Smartphone sous la loupe

Quel étudiant en biologie n'a pas un jour réalisé un dessin d'observation pour reproduire un objet examiné au microscope ? Certainement pas les élèves de la classe d'Alessandro Conti, au cycle d'orientation de la Seymaz, qui ont délaissé les crayons au profit de smartphone pour observer au microscope deux organes producteurs de gamètes : l'anthère de lys et le testicule de rat. Alessandro Conti a en effet transformé des smartphones en loupes microscopiques à l'aide de capsules de bouteilles en PET ! Avec son téléphone portable posé sur un microscope, Malek va photographier plusieurs sacs polliniques et tubules séminifères avant qu'Arthur transmette les images sur une plate-forme d'observation, puis les légende. Ces élèves de 11e année pourront ensuite consulter toutes les photos prises par la classe avant de les commenter, favorisant du même coup une meilleure compréhension de l'activité.

Vidéos liées

Complément
Prendre des photos avec un smartphone ne doit pas être une activité réservée aux cours de biologie. Pour Alessandro Conti, toutes les disciplines qui travaillent avec l'image peuvent bénéficier de...

Pratiques pédagogiques en vidéo

Rédacteur en chef sur Wikipédia

Au cycle d'orientation des Colombières de Versoix, les élèves de 9e année de la classe de Gabriel Thullen utilisent leur plus belle plume lors d'un...

Mille millions de cartes postales

Multiplier les poissons clowns dessinés par Ivan, effacer les rochers de Léo ou agrandir le dauphin de Carole pour réaliser en quelques minutes une...

Apprendre le français avec Eduge.ch (Google Apps for Education)

Comment faciliter l'apprentissage du français dans une classe où tous les élèves ne sont pas francophones ? Stéphane Métral, enseignant au...